Deux émissaires de la FIFA, Mme SegbéPritchett, responsable associations membres des pays francophones d’Afrique, et Veron Mosengo-Omba, directeur des associations membres et développement Afrique-Caraïbes, ont séjourné dans notre pays, du mercredi 1er au jeudi 2 novembre 2017. Le but de cette mission était d’entendre les protagonistes de la nouvelle crise du football malien occasionnée par la contestation de l’issue de l’assemblée générale élective de la FEMAFOOT des 8 et 9 octobre. Les auditions devraient permettre à la FIFA de se faire «sa propre opinion et d’agir en conséquence, conformément aux prérogatives qui sont les siennes, à l’égard de ses membres», écrivait Veron Mosengo-Omba, le 30 octobre 2017, dans la lettre annonçant leur arrivée. Les émissaires déposeront leur rapport au comité d’urgence de la FIFA qui prendra prochainement une décision.

federation malienne football femafoot

Après les auditions, le camp Salah Baby a rédigé un communiqué. « Après les différentes rencontres, la mission nous a informé que son rapport sera remis au Comité d’urgence de la FIFA qui, dans les prochains jours rendra sa décision », indique le communiqué avant d’ajouter : « Nous attendons vivement la décision de cette instance sportive internationale qui saura mesurer la gravite des violations et autres manquements ayant empêché l’élection des membres du Comité exécutif, et prendra les mesures idoines qui s’imposent pour le bonheur de notre football ». C’est dire à quel point  le camp des perdants a misé sur la FIFA pour bouleverser la donne après que Mamoutou Touré ait gagné la bataille de légitimité.

Lors de leur séjour à Bamako, les émissaires ont rencontré, mercredi 1er novembre, vers 18h, à l’hôtel de l’Amitié : Ségui Kanté (secrétaire général de la FEMAFOOT), les huissiers commandités par le camp Baby pour notifier la délocalisation de l’Assemblée générale. Le jour suivant, la délégation a reçu le candidat Salaha Baby accompagné de  Moussa Konaté (président du COB), Yéli Sissoko (membre du CE du Djoliba) et Abba Mahamane (ligue de Tombouctou), avant de rencontrer le candidat Mamoutou Touré accompagné de Me Boubacar Karamoko Coulibaly (président du Stade malien), Colonel Bréhima Diabaté (Président de l’USFAS) et Sékou Diégo Keïta (Président du LC.BA). Dans l’après-midi, les deux émissaires se sont rendus au ministère des Sports pour rencontrer le ministre, HousseïniAmionGuindo. La série de rencontres a pris fin avec un tête Salaha Baby et Mamoutou Touré et sans accompagnants.

Ousmane Camara

SourceLe Témoin