Fédération malienne de football : Une fin d’année sombre pour le médecin des Aigles

Le médecin responsable de la sélection nationale et le Secrétaire général de la Fédération malienne de Football (Fémafoot) ont connu une fin d’année 2020 sombre. En effet, le Dr. Adama Sangaré et Ibrahima Sangaré ont été suspendus et relevés de leurs fonctions les 23 et 24 décembre 2020. Le test positif pour dopage des joueurs de l’équipe nationale Sékou Koïta et Mohamed Camara fait peser des présomptions de culpabilité sur le médecin de l’équipe, Dr. Adama Sangaré. Quant au Secrétaire général, il lui est reproché le manque d’anticipation et de suivi de certains dossiers.

Ibrahima Sangaré n’est plus le Secrétaire général de la Fémafoot. L’information a été officialisée le jeudi 24 décembre à la suite d’une réunion extraordinaire du Comité Exécutif de la Fémafoot.

C’est la décision n°006/2020/2021/CE-Fémafoot qui a mis fin aux fonctions du Secrétaire général de M. Sangaré. Rappelons qu’Ibrahima a été nommé le 1er mars 2018 par le Comité de Normalisation (coNor). « La décision n° 007/CoNor portant, nomination de monsieur Ibrahima Sangaré au poste de Secrétariat général de la Fédération malienne de Football est abrogée dans toutes ses dispositions», stipule l’article 1 de la décision fédérale en date du 24 décembre 2020.

Il est reproché à Ibrahima Sangaré «sa mauvaise» gestion de l’effectif de l’Equipe nationale Juniors lors des éliminatoires de la zone A de l’Ufoa, qualificatives pour la Can Juniors Mauritanie 2021. Le Mali a perdu son premier match par forfait contre la Guinée Bissau pour manque d’effectif. Sur les 20 joueurs présents, huit (8) avaient été testés positifs au coronavirus. Or, l’Ufoa avait demandé à chaque pays participant, de rallonger sa liste de joueurs à 30. Toute chose qui n’a pas été suivie par le Mali. Pour le CE de la Fémafoot, c’est le secrétariat qui a failli. Il motive sa décision par «les conclusions de la commission d’appel de l’Ufoa « A » en date du 25 décembre 2020, le PV de la réunion extraordinaire du Comité Exécutif du 24 décembre 2020 et les nécessités de service».

Face à cette absence du gardien du temple, la Fémafoot a décidé de confier l’intérim au Secrétaire général adjoint, Ibrahim Bathily.

Déjà le 23 décembre 2020, un communiqué de la Fémafoot nous apprenait la suspension à titre conservatoire du médecin responsable de la sélection nationale, Dr. Adama Sangaré et de son staff médical. Dans ledit communiqué, la Fémafoot fait l’état des lieux : «Le 22 septembre dernier deux grands espoirs de la sélection malienne de football Mohamed Camara et Sékou koita ont été contrôlés positifs lors d’un test antidopage. Ce dernier initié par l’Uefa s’est déroulé alors que les deux joueurs se trouvaient avec leur club autrichien le RB Salzburg au lendemain d’une rencontre du championnat national et à quelques jours d’un match de champions league. A ce moment, les deux athlètes rentraient d’un regroupement de 10 jours, du 5 au 17 novembre 2020 avec la sélection malienne et son encadrement pendant cette période avec l’équipe nationale deux matchs ont été disputés contre la Namibie dans le cadre des qualifications pour la coupe d’Afrique des Nations 2021. L’une des deux rencontres a d’ailleurs eu lieu au stade Sam Nujoma de Windhoek en Namibie situé à 1700 mètres d’altitude à laquelle les deux joueurs ont pris part. L’Uefa mènera des investigations poussées afin de déminer avec précision comment cette situation a pu se produire. La Fédération malienne de Football lui offrira sa pleine coopération en toute transparence afin de permettre d’établir rapidement les faits et d’apaiser la situation autour de deux joueurs précieux pour le futur du football malien».

Informée de cette situation malheureuse, la Fémafoot a immédiatement engagé des investigations internes afin de situer les responsabilités. En attendant la Fémafoot, a d’ores et déjà décidé de suspendre à titre conservatoire le Dr. Adama Sangaré médecin responsable de la sélection nationale et de l’ensemble du staff médical.

Tous les regards sont désormais braqués sur l’issue finale de cette malheureuse affaire qui concerne deux talents de notre football : Sékou Koïta et Mohamed Camara.

 

Alassane Cissouma

Source : Mali Tribune

Vous allez aimer lire ces articles

Le FC Barcelone va faire appel de la sanction de Lionel Messi !

Mali-Cameroun: Une deuxième journée déjà décisive pour les Aigles !

Transfert: Abdoulaye Diaby file à Anderlecht en prêt

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct