Le Club « Hippo Force » organise dimanche 8 décembre 2019 la 7e édition de la compétition de démonstration de force physique dénommée « Fanga tigui » au stade municipal de l’Hippodrome. Cette année, le champion de la 6e édition, Nouhoum Bagayoko dit Ivo sera opposé à l’ancien roi du Tournoi, Manhi Dembélé, revenu au bercail pour, dit-il, récupérer son titre.

 

Initiée chaque année par Maitre Abdoulaye Koné dit Ladjaba, « Fanga tigui » vise à mettre en compétition les gros bras de tout le Mali.

Pour cette 7e édition, ils sont plus d’une quarantaine à postuler contrairement à l’édition précédente où il n’y avait que 36 challengers. La compétition est basée sur le développé couché avec comme poids de départ 160 kg. Il est prévu une compétition avec plus de 200 kg.

Cette année, l’ancien champion de Fanga tigui, Manhi Dembélé, actuellement basé au Qatar, est revenu au bercail pour, promet-il, s’imposer de nouveau. Mais, pour cela, il devra détrôner le jeune Ivo, actuel champion du Mali. D’autres jeunes, qui émergent, auront certainement leur mot à dire. Il s’agit notamment de Douga, Dolf, etc.

L’initiateur, Abdoulaye Koné dit Ladjaba, explique que la compétition vise à faire la promotion de la discipline. Selon lui, il s’agit de montrer au public que les haltérophiles ne sont pas des vagabonds, mais des athlètes comme les footballeurs, les basketteurs ou encore les volleyeurs.

Rendez-vous dimanche prochain au terrain de l’Hippodrome à partir de 16.

La rédaction

30minutes