Malijet.co

Infrastructures sportives de Bamako : Le ministre Jean Claude Sidibé fait l’état des lieux

En vue de s’enquérir de l’état actuel des infrastructures sportives du district de Bamako, Me Jean Claude Sidibé, le nouveau ministre des Sports, accompagné de plusieurs membres de son Cabinet et du directeur national des Sports et de l’Education physique, Ibrahim Fomba, ont effectué le lundi 08 janvier dernier une visite dans quelques infrastructures sportives.

Cette visite du ministre des Sports s’inscrit dans le cadre de sa politique de développement des sports, à travers l’amélioration des infrastructures sportives du pays, mais aussi dans le cadre des préparatifs des éliminatoires du championnat du monde de basketball et le tournoi international de kickboxing que Bamako va abriter à partir du mois de février prochain.

La délégation ministérielle a commencé cette série de visites par l’étape du stade Ouézzin Coulibaly où ils ont été reçus par le directeur du stade, Samba Sow. Sur place, plusieurs constats ont été faits par le Ministre dont, entre autres, le non achèvement des travaux du terrain de football et du vélodrome. Ces deux chantiers sont totalement à l’arrêt depuis bientôt une année. Ensuite, Me Jean Claude Sidibé et sa délégation ont continué leur chemin vers le stade Mamadou Konaté, avant de clôturer cette visite au Palais des sports Salamatou Maïga.

Après avoir sillonné les trois infrastructures sportives de la capitale malienne, le Ministre a expliqué que cette visite s’inscrit dans le cadre de sa politique de développement des sports au Mali. “Nous avons visité ces infrastructures sportives de Bamako et le constant est net. Elles sont toutes bien entretenues par leurs responsables. Mais nous avons aussi fait un constant négatif. Il y a des améliorations à faire au niveau des entretiens de ces infrastructures. Au Stade Ouézzin Coulibaly, nous avons vu que l’état du terrain de football et du vélodrome sont déplorables parce que les travaux ne sont pas toujours terminés et au Palais des sports, il y a un problème de deuxième tableau pour y marquer le score”, a-t-il a précisé, avant de demander à son directeur des Finances et du matériel (Dfm) de trouver le plus rapidement possible des solutions pour faire face aux quelques problèmes d’étanchéité des deux infrastructures sportives.

Le ministre des Sports à Hérémakono pour demander aux dirigeants et aux supporters de soutenir les actions du Conor

Pour trouver une solution définitive à la crise que traverse le football malien depuis près de cinq ans, Me Jean Claude Sidibé, ministre des Sports, a rendu le mardi 09 dernier une visite au centre d’entrainement du Djoliba AC. L’objectif de cette visite était de rencontrer les responsables, les joueurs et les supporters du club afin de leur demander de soutenir les actions du Comité de normalisation (Conor) qui sera mis en place par la Fifa.

A Hérémakono (le centre d’entrainement du Djoliba AC), le ministre et les membres de son Cabinet ont été reçus par Tidiane Niambélé, président du club, accompagné de membres de son bureau.

Après un court entretien en tête à tête avec les dirigeants du club, Me Jean Claude Sidibé s’est adressé aux joueurs et aux supporters en les appelant à laisser les hanches de guerre pour que le football malien puisse aller de l’avant. “C’est une promesse que j’ai tenue il y a quelques jours de cela, lorsque j’ai reçu les deux protagonistes de la crise du football malien.

J’avais promis que si tout va bien je viendrai leur rendre visite dans leurs clubs respectifs où je profiterai de l’occasion pour parler aux dirigeants, aux joueurs et aux supporters de ces différents clubs afin de leur tenir le langage de la vérité, parce que nous devons aller à la mise en place d’un comité de normalisation par la Fifa. Et ce comité doit travailler de façon indépendante pour que tous les litiges soulevés lors de la dernière assemblée de la Fédération malienne de football puissent être liquidés et qu’un nouveau bureau puisse être mis en place. Pour accomplir cette mission, il faut le soutien de tous les clubs de Bamako, de l’ensemble des clubs du Mali et des ligues régionales du pays”, a-t-il précisé.

                     Mahamadou TRAORE

Source: Aujourd`hui mali

Vous allez aimer lire ces articles

2ème édition de la coupe IBK de Ségou : Sido-senoucoura remporte le grand prix

Comité de Normalisation du Football Malien : Mme Daou Fatoumata Guindo aux commandes

Pour Ronaldo, Neymar a «fait un pas en arrière» en signant au PSG

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct