Natation : Les jeunes scolaires à l’honneur

La Fédération malienne de natation (FMN) a organisé une compétition de détection de jeunes talents, le vendredi 27 novembre à la piscine de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) à Yirimadio. L’événement était présidé par le président de la FMN, Mamourou Bouaré, en présence du représentant de la Ligue de natation de Koulikoro, Karamoko Dienta. Une trentaine de jeunes nageurs issus des établissements scolaires de Bamako et de Koulikoro ont participé à la compétition.

 

Les athlètes se sont affrontés dans deux épreuves, à savoir le 50m nage libre et le 50m brasse. La première épreuve a été remportée par Souleymane Sacko de l’École fondamentale de Koulikoro, devant son coéquipier Baba Dienta et Bagnamé Sacko de l’École fondamentale de Faladié. Dans l’épreuve du 50m nage libre, Sékou A. B. Traoré de l’École Base A s’est imposé face à Ibrahim Tounkara de l’École Espoir et Chiaka Keïta de l’École Liberté A. Au 50m brasse, Bagnamé Sacko de l’École fondamentale de Faladié s’est hissé sur la première marche du podium, devant Cheick Hamalla Traoré de l’École privée Rachelle et Souleymane Sacko de l’École fondamentale de Koulikoro.

Dans l’épreuve du 50m brasse, Sékou A. B. Traoré de l’École Base A n’a laissé aucune chance à ses concurrents Mohamed Diarra de l’École fondamentale de Médine et Ibrahim Tounkara de l’École privée les Espoirs. Chez les minimes filles, Aïchata Konaté de l’École privée La Fontaine s’est imposée au 50m brasse devant son homonyme Aïchata Diabaté du Centre Abdoulaye Diarra (CAD) et Maïmouna Traoré de l’École privée Sous Fel. Au terme des débats, le président de la FMN, Mamourou Bouaré s’est dit satisfait de la prestation des jeunes, mais a déploré le nombre assez faible de nageurs qui ont participé au tournoi.

«Je suis globalement satisfait. L’organisation de cette compétition a pour objectif principal de détecter de jeunes talents et nous en avons vu aujourd’hui (le vendredi 27 novembre, ndlr). Toutefois, je dois dire que nous nous attendions à plus de participants, surtout que la compétition était ouverte à tous les établissements scolaires. C’est vrai que le vendredi est un jour de classe, mais je pense que le nombre de nageurs était faible», a déclaré Mamourou Bouaré dans son allocution de clôture.

Boubacar THIERO

Source : L’ESSOR

Vous allez aimer lire ces articles

Cheick Diallo : à la recherche d’une nouvelle franchise

Nos expatriés : Abdoulaye Diaby retourne en Belgique

CHAN 2021 : Aigles, la qualification reportée

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct