Nos expatriés : Salzbourg, Sékou Koïta inarrêtable

En trois apparitions, l’international malien a marqué deux buts, délivré autant de passes décisives et provoqué
un penalty. Des statistiques qui font de lui le joueur le plus prolifique des Rouges et Blancs en ce début de saison

 

Deux buts et deux passes décisives en trois matches : c’est l’exploit que vient de réaliser l’international malien de Salzbourg, Sékou Koïta. Buteur lors de la première journée du championnat d’Autriche, face à Wolfsberg, défait 3-1 devant son public, l’ancien joueur de l’USC Kita a remis ça en faisant trembler à nouveau les filets quelques jours plus tard contre Reindorf Altach (4-1, 2è journée).

Mardi, Sékou Koïta a encore fait parler de lui, cette fois au compte des barrages aller de la Ligue des champions d’Europe en provoquant un penalty qui a permis à Salzbourg de refaire son retard au tableau d’affichage (1-1) contre les Israéliens de Maccabi Tel-Aviv, finalement battus 2-1 sur leur terrain. Au passage, le milieu de terrain des Aigles a délivré deux passes décisives, une en championnat et une en Ligue des champions d’Europe. Ainsi, en trois apparitions, Sékou Koïta a inscrit deux buts, délivré autant de passes décisives et provoqué un penalty.

Mardi face à Maccabi Tel-Aviv, l’international malien a débuté le match sur le banc et a été intégré par l’entraîneur Jesse Marsch en deuxième période, alors que son équipe était menée 1-0 au tableau d’affichage. Dès son apparition sur la pelouse, Fousseïny Diawara, l’un des consultants de la chaîne cryptée Canal+, a dit : «Sékou Koïta peut faire basculer ce match, je pense que son intégration va permettre à Salzbourg d’égaliser et, pourquoi pas, marquer un deuxième but et s’imposer ici» (en Israël, ndlr).

L’ancien défenseur international des Aigles avait vu juste car quatre minutes seulement après la reprise, Sékou Koïta a déboulé sur le côté droit, avant de pénétrer dans la surface adverse et de se faire stopper irrégulièrement par un défenseur de Maccabi Tel-Aviv. Sans hésiter, l’arbitre de la rencontre indiquera le point de penalty et Dominik Szobosziai ne se fera pas prier pour envoyer le cuir au fond des filets (49è min, 1-1). Peu avant l’heure de jeu (57è min), il a fait la passe décisive au milieu de terrain japonais Masaya Okugawa pour le deuxième but de Salzbourg (2-1).

C’est sur ce score que sera sifflée la fin du match. «Je remercie d’abord l’entraîneur, Jesse Marsch, de m’avoir fait confiance. Je suis content de mon début de saison, je ferai tout pour continuer sur cette lancée parce que mon objectif est de terminer meilleur buteur du championnat. Le Mali fête aujourd’hui (mardi 22 septembre, ndlr) le 60è anniversaire de son indépendance, je dédie cette victoire à toutes les Maliennes et à tous les Maliens», a réagi Sékou Koïta, avant de lancer ce cri du cœur : «Depuis quelques années, notre pays traverse des moments difficiles, je prie pour le retour de la paix au Mali et demande à tous mes compatriotes de se donner la main et d’enterrer la hache de guerre. C’est ensemble que nous construirons notre pays. Le pays a besoin de tous ses fils et de toutes ses filles pour tourner cette page sombre de son histoire».

Un autre joueur malien a fait parler de lui lors de la 2è journée de la Bundesliga autrichienne. Il s’agit de Mamadou Sangaré qui a marqué l’un des quatre buts infligés à Horn par le FC Liefering. L’ancien joueur de Yeelen olympique a été intégré à la 80è minute, mais il n’a mis que deux minutes, avant de faire trembler les filets et participer au festival offensif des siens (82è min). Âgé seulement de 18 ans et appartenant à Salzbourg qui l’a prêté au FC Liefering, Mamadou Sangaré marquait ainsi son tout premier but en championnat. Outre l’ancien sociétaire de Yeelen olympique, deux autres Maliens évoluent au FC Liefering, à savoir Youba Diarra et Ousmane Diakité.

En Allemagne, le RB Liepzig d’Amadou Haïdara a également fait une bonne entrée en matière, en l’emportant largement à domicile face à Mayence (3-1). Titulaire, le milieu de terrain international malien a marqué le troisième but de son équipe peu après la reprise (51è min). Après la rencontre, Amadou Haïdara a écrit ce message sur son compte tweeter : «Tellement agréable de jouer à nouveau avec les spectateurs dans le stade. Merci pour votre soutien. Nous pouvons être fiers de vous». Au classement de la Bundesliga, Doudou (surnom d’Amadou Haïdara, ndlr) et ses coéquipiers occupent la 5è place, avec 3 points, à égalité avec le leader, le Bayern Munich qui a atomisé Schalke 04 8-0, le Hertha Berlin et le Borussia Dortmund.

En Angleterre, Southampton, avec Moussa Djénépo a été humilié à domicile 2-5 par Tottenham, avec un quadruplé du Sud-Coréen Son Heung-min sur quatre passes décisives de Harry Kane, alors que Brighton d’Yves Bissouma s’est imposé 3-0 sur la pelouse de Newcastle. Malheureusement, l’international malien, sans doute le meilleur joueur de la partie, a été expulsé en fin de match et risque deux matches de suspension.

Alors qu’il était en duel avec Jamal Lewis, l’arrière gauche de Newcastle, Yves Bissouma a tenté un geste acrobatique et son pied a heurté de plein fouet le visage de son adversaire. Après la rencontre, l’international malien a présenté ses excuses sur tweeter : «Frère, je suis vraiment désolé, mes intentions étaient plus sur la balle. Je prie pour que vous reveniez plus fort sur le terrain. Je vous souhaite un bon rétablissement», a écrit Yves Bissouma.

En France, le Stade rennais d’Hamari Traoré a dominé Monaco (2-1) et l’international malien a été sélectionné dans le 11 type de la 4è journée de la Ligue 1. C’est sur ce même score que le FC Metz de Mamadou Fofana «Nojo» et Boubacar Kiki Kouyaté (les deux Maliens sont restés sur le banc) s’est imposé à domicile devant le Stade de Reims d’El Bilal Touré, intégré en cours de partie. à Lens, le milieu de terrain Cheick Doucouré était titulaire contre Bordeaux (succès 2-1 des Lensois), mais a cédé sa place peu après l’heure de jeu.

De son côté, Lassana Coulibaly a connu sa première titularisation avec Angers qui a sombré à la Mosson face à Montpellier (1-4). Au Portugal, pour sa première sortie de la saison en championnat, le FC Porto de l’attaquant malien Moussa Maréga a facilement battu Braga (3-1) alors que Falaye Sacko et Vitoria Guimaraes ont perdu à domicile devant Belenenses (0-1).

Djènèba BAGAYOKO

Source : L’ESSOR

Vous allez aimer lire ces articles

Que devient Pascal Feindouno, « Zidane Africain » et ancien phénomène du Syli National ?

DECLARATION – Ahmad Ahmad, président de la Caf : «Je suis candidat à un second mandat»

Hand-ball : La ligue du district lance le mémorial Mamadou Coulibaly

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct