Malijet.co

Premier League : Mourinho encense son retour avec une victoire !

Absent des pelouses depuis 11 mois, José Mourinho a signé son retour par un succès difficile à West Ham le 23 novembre 2019 pour sa première sortie avec l’équipe de Tottenham.

 

Nommé entraîneur de Tottenham en remplacement de Pochetino, il y a juste une semaine, José Mourinho a obtenu son premier succès avec les Spurs sur la pelouse de West Ham (2-3), ce samedi, lors de la 12e journée de Premier League. Si le géant portugais a remporté le show, ce résultat satisfaisant laisse toutefois  le manager portugais sur sa faim.

Un derby londonien, une opposition face à son «ennemi» Manuel Pellegrini… José Mourinho ne pouvait espérer un meilleur adversaire que West Ham pour ses débuts sur le banc de Tottenham et son come-back à la tête d’un club de football.  A l’issue d’une partie maîtrisée durant une grosse heure, les Spurs, qui n’avaient plus goûté à la victoire depuis le 28 septembre 2019, contre Southampton (2-1), ont finalement pris le dessus sur les Hammers.

Une  heure  tranquille… puis la panique !

En Angleterre, un derby n’est jamais gagné avant le coup de sifflet final. Contre le voisin de l’ouest de Londres, Tottenham a démarré tranquillement. Grâce à une première demi-heure bien contrôlée avec une possession de balle largement en sa faveur (65%), les hommes de José Mourinho, vice-champion d’Europe de la dernière édition,  ont fait la différence grâce, notamment au Sud-Coréen, Heung-min Son, rare satisfaction du début de saison (0-1, 36e). Son, très inspiré, s’est mué en passeur décisif pour Lucas après un joli rush peu avant la pause (0-2, 43e). Deux buts dans des moments cruciaux, puis un troisième, signé Harry Kane, au retour des vestiaires, sur un coup de tête après un centre parfait de l’Ivorien Serge Aurier au second poteau (0-3, 49e).

Sourire, détente et satisfaction sur le visage du Spécial One… Puis commencent les ennuis. Puisque  tout n’a pas été parfait pour Tottenham dans cette partie. Après une heure parfaitement maîtrisée, les partenaires de Harry Kane sont retombés dans leurs travers. Michail Antonio, après un joli crochet extérieur, réduisait l’écart au score sur une frappe tendue (1-3, 73e). Un but qui semait le doute chez les visiteurs, peu sereins jusqu’au coup de sifflet final, notamment dans le temps additionnel, où Angelo Ogbonna trouvait lui aussi la faille sur un corner, profitant de la passivité de Davinson Sanchez (2-3, 90e+7).

Un bon résultat et le chantier ouvert

Au-delà du résultat, Mourinho a pu se rendre compte du gros travail qui l’attend à la tête de sa nouvelle équipe, notamment sur le plan défensif. Puisque ses protégés, après avoir été très sereins, ont totalement perdu leurs moyens dans la dernière demi-heure. Le technicien lusitanien devra également redonner confiance à certains éléments au fond du trou ces dernières semaines, comme Eric Dier et Dele Alli, tous les deux intéressants durant la partie. Tout ne se fera pas en un jour, mais Mourinho peut se montrer confiant pour la suite des événements. La note spéciale pour le Special One, est qu’en huit matchs différents, Mourinho n’a chuté d’entrée qu’une seule fois.

Amadou Basso

Source : Ziré

Vous allez aimer lire ces articles

Coupe CAF: Ce qu’il faut savoir du match Djoliba-Bidvest Wits

OL: Opération réussie pour Youssouf Koné

Championnat: Deux matches au programme de ce vendredi

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct