Présentation du Plan d’Action du Gouvernement de la Transition devant le CNT : Place à tout, sauf le sport !

Le samedi 20 février 2021, le Premier Ministre, chef du Gouvernement, Moctar Ouane, a présenté  le Plan d’Action du Gouvernement  de la Transition devant le Conseil National de Transition (CNT). Les axes prioritaires auxquels le gouvernement compte s’atteler durant le reste de la transition, ont été, pour la circonstance, dévoilés. Ainsi, retient-on, le renforcement de la sécurité sur l’ensemble du territoire national (axe 1) ; la promotion de la bonne gouvernance (axe 2) ; la refondation du système éducatif (axe 3) ; les réformes politiques et institutionnelles (axes 4) ; l’adoption d’un pacte de stabilité sociale (axe 5) ; l’organisation des élections générales (axe 6).

A regarder de près le plan d’action, l’on se rend visiblement compte que la politique sportive ne figure dans aucune partie du document, sauf erreur, ou omission de notre part. Qu’explique cela ? Est-ce que cela sous entend que le sport, malgré les dernières performances de  nos équipes nationales de football  (locaux à la 6ème édition du CHAN au Cameroun  et  à l’UFOA au Sénégal finalistes malheureux),  ne représente  rien, ne doit pas  être pris en compte dans les priorités d’une déclaration de politique gouvernementale ? En oubliant de mettre l’accent sur le développement sportif dans tous ses segments, le gouvernement ne montre-t-il pas qu’il accorde peu d’importance  aux jeunes qui sont en majorité les pratiquants du sport ? Le département de la jeunesse et des sports a-t-il été omis ou associé à son élaboration? Quoi qu’on dise, c’est une maladresse de la part du gouvernent  qu’il faut corriger pour que le département de la jeunesse et des sports et les sportifs ne soient pas offusqués, si ce n’est même déjà fait.

Hadama B. Fofana

 

 

Source: Le Républicain- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Football: Chato rejoint le championnat ukrainien

Mamadou Doumbia après son évacuation au Maroc : «ce que les médecins marocains m’ont dit est rassurant»

Nos expatriés : Adama Niane, «je me sens bien à Sochaux»

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct