Malijet.co

Réunion d’athlétisme du Kénédougou : MALGRE L’ETAT DE LA PISTE…

La piste du stade Babemba Traoré était lourde et a été la fausse note de la réunion. Mais ce handicap n’a nullement entamé le moral des athlètes qui ont réalisé des performances honorables et prometteuses

championnat national Athletisme coureur

Plus de 160 athlètes (165 pour être précis), issus de 24 clubs, ont participé à la 5è édition de la Réunion d’athlétisme du Kénédougou (RAK) qui s’est déroulée le 5 mai au stade Babemba Traoré de Sikasso. Les clubs participantssont les suivants : l’Association pour l’excellence de l’athlétisme (AEA), Attar club, le Biton, le Centre Cheick Kouyaté (CCK), le Débo club, le Djoliba, El Farouk, le Réal, le Nianan, l’AS Police, l’Association sportive Aminata Keïta (ASAK), le Sigui, le Soni, le Stade malien, le Tata, l’USFAS, l’Union sportive de San, le Centre omnisports de Lafiabougou, le Centre pour le développement de l’athlétisme au Mali (CDAM), le Centre d’athlétisme de Bandiagara (CAB), le Réveil athlétique de Kati (RAK), le Centre d’athlétisme de la jeunesse de San (CAJS), Abeille club de Dioïla (ACD) et l’équipe de Bougouni. La sélection des athlètes a été faite sur la base des résultats de trois compétitions : le meeting de San, les championnats nationaux junior de Bougouni et la réunion d’ouverture de la ligue de Bamako.
Les délégations ont débarqué dans la capitale du Kénédougou vers 16h et dès leur arrivée, certains ont mis le cap sur le stade Babemba Traoré pour faire la reconnaissance de la pelouse. «La piste de San est meilleure», lance un athlète, après avoir foulé la pelouse de l’arène. «Pour moi, c’est la même chose», estime un autre. Les athlètes font quelques tours de piste et constatent que les couloirs de la piste (1,22m), les cercles et les aires de lancer et du saut avaient été tracés, dans la matinée par la direction technique. Quelques minutes plus tard, les athlètes retournent dans leurs chambres, mais pas les locaux qui poursuivent leur séance d’entraînement sous la houlette du coach du Tata, Adama Konaté. «Nous accueillions la compétition, nous devons nous battre pour faire honneur à notre région», lance le technicien à ses protégés.
Les choses sérieuses commencent vers 18h, avec l’épreuve du lancer du disque qui tourne à l’avantage de Djibril Doucouré de l’USFAS, crédité d’un jet de 41,38m. L’USFASien s’impose devant les deux sociétaires du Réal, Bouya Keïta (38,40m) et Almoustapha Touré (34,78m). Au même moment, Kénifing Traoré de l’ASAK sort le grand jeu au javelot. Elle réalise un jet de 48,80m qui aurait pu être un nouveau record du Mali (le record est de 47,97m détenu par la même Kenifing Traoré).
Mais malheureusement, le résultat n’est pas homologué. Ce ne sera que partie remise pour l’athlète de l’ASAK, qui réalise le doublé, en s’imposant au lancer du poids (11,57m), devant les deux USFASiennes, Assétou Kassibo (11,45m) et Nakani Coulibaly (11,40m).
Multiple champion du Mali, l’USFASien Moctar Djigui (58,03) remporte le javelot masculin, alors que Fodé Sissoko (48’’9) et Fatoumata Sacko (59’’4) du CDAM dominent l’épreuve du 400m masculin et féminin. Au 800m féminin, Sitan Bouaré ne laissera aucune chance à ses adversaires, alors que Mamou Diallo remportera l’épreuve du 1500m.
Au 100m masculin, plusieurs grands noms du sprint national seront sur la ligne de départ. Mais contre toute attente, c’est Mamadou Dem de l’AEA qui s’imposera dans un chrono de 10’’9. Les deuxième et troisième places reviendront, respectivement, à Ibrahim F. Doumba de l’AS Police (11’’00) et Cheick C. S. Samaké du Stade malien (11’’3). «Je suis très content, j’ai cru à mes chances et ça marché», réagira Mamadou Dem qui a commencé l’athlétisme en 2010. Au 200m, le Stadiste Cheick C. S. Samaké se rachètera, en s’imposant dans un chrono de 22’’4.
Au 100m féminin, Madeleine Théra du COL (13’’) franchira la ligne d’arrivée, devant Aminata Bah du Djoliba (13’’2) et Koumba Sidibé du RAK (13’’4). Au 200m, la pensionnaire de l’AS Police, Coumba Traoré s’est classée première (27’’4), devant Koumba Sidibé du RAK et Bilamba Dembélé. Dans l’épreuve du 5000m, Bougounon Sanogo s’est hissé sur la première marche du podium avec un chrono de 16’30’’7), alors que la Djolibiste, Aminata Bah (5,19m) et Adama Samaké de l’ASAK (6,76m) ont dominé le concours du saut en longueur. Quant à l’épreuve du relais (4X100), elle a été remportée par le Stade malien, chez les Hommes (3’3’’05) et l’AS Police, du côté des Dames (52’’9).
Pour le Directeur technique national-adjoint, les résultats d’ensemble de cette 5è édition du RAK sont bons et incitent à l’optimisme. «Les performances sont bonnes. La piste de Sikasso est lourde mais, malgré tout, les athlètes ont obtenu de bons résultats», soulignera Adama Koné. «Il n’y a pas eu de grosses surprises. Les athlètes savent désormais que le seul secret, en athlétisme, ce sont les entraînements. La Réunion d’athlétisme du Kénédougou occupe une place importante dans notre programme du développement. Réussir cette compétition présage des beaux jours pour l’athlétisme malien», renchérira la présidente de la Fédération malienne d’athlétisme (FMA), Mme Sangaré Aminata Keïta, avant de remercier les autorités administratives et politiques de Sikasso. La présidente de la FMA a également félicité la ligue d’athlétisme de Sikasso pour la bonne organisation de la compétition. «La seule fausse note, c’est la qualité de la piste.
On aurait pu voir des performances plus élevées s’il y avait le tartan», dira Mme Sangaré Aminata Keïta. En réponse, le président du conseil de cercle de Sikasso, Yaya Bamba a assuré le monde de l’athlétisme national qu’il a pris bonne note des remarques de la présidente de la FMA, ajoutant que «toutes les dispositions seront prises, avant la prochaine édition». «Nous avons été interpellés sur plusieurs points, nous en prenons acte.  Avec la ligue régionale, la fédération et le ministère, nous allons prendre les dispositions nécessaires pour que les jeunes soient dans les meilleures conditions, lors de la prochaine édition», a promis Yaya Bamba, en présence du maire Kalifa Sanogo.
Quant au directeur de cabinet du gouverneur, Intalhamt Ag Erzaye, il dira que la RAK est une activité importante pour la jeunesse du Mali qui mérite d’être encouragée et accompagnée. «L’athlétisme fait partie des parents pauvres du sport malien. Ce genre d’initiative ne peut que rehausser le niveau de nos athlètes. La fédération doit organiser des réunions dans toutes les régions du Mali», plaidera Intalhamt Ag Erzaye.

Ladji M. DIABY

Transfert : LE RéAL PROCHE D’UN ACCORD AVEC VINICIUS JUNIOR

Le Réal Madrid a retenu la leçon. Doublé par le FC Barcelone il y a quatre ans sur le dossier Neymar, le club merengue pourrait prendre sa revanche dans les prochaines semaines pour obtenir la signature de Vinicius Junior. En effet, selon le média brésilien Globoesporte, le jeune attaquant de Flamengo aurait donné son accord au Réal Madrid, malgré les tentatives de Neymar pour le convaincre de rejoindre la Catalogne. Le président Florentino Perez serait prêt à mettre 45 millions d’euros (environ 30 milliards de F cfa) sur la table, soit 20 M€ de plus que l’offre catalane, toujours selon Globoesporte.
Le deal pourrait même atteindre 61 M€ (environ 40 milliards de F cfa) avec l’ajout de plusieurs primes. Si rien n’est encore signé, les deux parties devraient rapidement se mettre d’accord. Dans ce cas, le jeune prodige de Flamengo rejoindrait la capitale espagnole à l’été 2018, à tout juste 18 ans. Il y retrouvera peut-être un joueur à peine plus âgé : le Français d’origine camerounaise, Kylian Mbappé.

Championnat d’Angleterre : FIN DE SERIE POUR MOURINHO

Toutes les séries, bonnes ou mauvaises, ont une fin. Après 12 tentatives, Arsène Wenger est enfin parvenu à l’emporter face à José Mourinho en Premier league.  Dimanche, le technicien français et Arsenal ont, en effet, battu 2-0 Manchester United dans le choc au sommet de la 36è journée du championnat.  Défaits lors du derby face à Tottenham lors de la précédente journée (2-0), les Gunners ont repris leur marche en avant face à de pâles Mancuniens, qui avaient sûrement la tête à leur demi-finale retour de Ligue Europa, qu’ils disputeront jeudi face au Celta Vigo (succès 1-0 à l’aller).
Après un joli duel de gardien en première période, Xhaka a ouvert le score à la 54e minute sur un tir de 25 mètres contré par Herrera. Dans la foulée, un caviar de centre d’Oxlade-Chamberlain a trouvé la tête rageuse de Welbeck au point de penalty (57e).
Malgré quelques tentatives lointaines hors cadre de Rooney, la messe était dite. S’ils l’emportent demain à Southampton en match en retard de la 26è journée, les Londoniens passeront devant Liverpool et ne seront plus qu’à trois points de Manchester City (4è). Après 20 ans de qualification systématique, la Champion’s league pourrait une nouvelle fois tendre les bras aux Gunners.

 

Source: essor

Vous allez aimer lire ces articles

Arrêté et mis sous mandat de dépôt le 13 juin dernier dans l’affaire de la mort de Zaki au complexe sportif du Djoliba Mohamed Lamine Haidara dit Mao veut se rendre en France prétextant une maladie

MAMADOU SOW, réélu président de la ligue de football de Ségou: La récompense des efforts consentis d’un homme depuis au service du football ségovien depuis 2009

Les coulisses: La FEMAFOOT au secours du cordonnier Barou Soumounou

ORTM en direct Africable en direct