Depuis plus de 5 ans, le football malien traverse une grande crise sans précèdent. Cette crise est désormais presque dernière nous. Après l’adoption des nouveaux textes de la Fédération malienne de football (Femafoot) en assemblée générale ordinaire (AGO), tous les différents règlements ainsi que le code électoral ont été adoptés par acclamation ce samedi 13 juillet 2019 à la faveur d’une Assemblée extraordinaire tenue à l’hôtel Kempeski. Le sauveur s’appelle Arouna Modibo Touré, ministre de la Jeunesse et des Sports.

 

Affectueusement appelé ’’Papou’’, ce jeune ministre dynamique valeureux et compétent, depuis sa nomination aux départements de la Jeunesse et des Sports, au vu de ses antécédents, beaucoup avaient nourri l’espoir que la grave crise du football malien sera résolue. Ce qui semble être fait.

Car, c’est grâce à son implication sans faille que les nouveaux textes de la Femafoot ont été adoptés. Il a travaillé également d’arrache-pied pour l’adoption de  tous les différents règlements ainsi que le code électoral. Il s’agit du règlement d’application des statuts du 15 juin dernier et le règlement de l’Assemblée générale élective du 29 août prochain. Le championnat national ligue 1 du Mali saison 2019 – 2020 démarrera le 16 août prochain. Grâce à la compétence de Papou, la crise du foot malien est dernière nous.

Donc, ce n’est pas pour rien que sa nomination à la tête du département de la Jeunesse et des Sports a été très bien saluée dans le milieu sportif. L’homme est en terrain connu. Ancien membre du Comité exécutif du Djoliba AC et de la Fédération malienne du Football (Femafoot), Papou a  une ceinture noire en taekwondo. Il aime beaucoup le football, un domaine dont il est en train de soigner la plaie béante.

Tientigui

Source: Le Démocrate