Sidi Békaye Magassa, président de la commission centrale des arbitres de la femafoot à propos de l’affaire du Tas : “Le Comité exécutif est serein et ce n’est pas “cette distraction” de plus qui va le dévier de ses objectifs pour le bien du football malien”

Dans cet entretien exclusif qu’il a bien voulu nous accorder en ce début du nouvel An, le président de la Commission centrale des arbitres de la Fédération malienne de football, Sidi Békaye Magassa, revient sur le dossier du Tribunal arbitral du sport (TAS).  Il s’agit, selon lui, de deux saisines introduites par certains membres qui contestent la validité du championnat de Ligue 1 que nous venons de boucler ainsi la décision du Comité gxécutif d’ériger le Secrétariat Général de la Fémafoot en commissions électorales Ad hoc pour préparer l’élection des commissions électorales telles que prévues par nos statuts.  Selon lui, le Comité exécutif est serein et confiant puisqu’il sait qu’il à la vérité de son côté.

Aujourd’hui-Mali : Que retenez-vous de 2020 sur le plan sportif avec la pandémie de Covid-19 ?

Sidi Békaye Magassa : 2020 fut une année de toutes les peurs et de toutes les peines. Le sport en général et le football en particulier n’y ont pas échappé. Dieu merci, les footballeurs ont été épargnés des attaques de cette pandémie.

Et si on vous demande de tirer le bilan dans le domaine du football ?

Comme je le disais plus haut, le football n’a pas échappé aux conséquences de la Covid-19. D’abord, le Comité exécutif n’a pas pu mener à leur terme toutes ses compétitions, notamment la coupe du Mali qui a été arrêtée au niveau des 1/16èmes de finale. Le championnat de L1, quant à lui est arrivé à son terme dans des conditions difficiles, notamment après une suspension de cinq mois environ. Tous les matches du carré d’as et du play-off ont été joués à huit clos. Imaginez un match de football en l’absence d’un des acteurs, les spectateurs ?

Compte tenu des contingences, le Comité exécutif a réuni toutes les conditions sanitaires édictées par les autorités pour terminer la saison sportive.

Finalement, le Comité exécutif a pu engager des représentants dans les compétitions interclubs de la CAF et faire jouer le championnat de montée en Première division.

En tant que président de la Commission des arbitres, quelle appréciation faites-vous du niveau de l’arbitrage malien, voire africain ?

Vous savez, cette saison est particulière, rien ne s’est passé dans les normes y compris l’arbitrage. Cependant, tout au long de la saison, nous avons reçu très peu de plaintes par rapport à l’arbitrage ; ce qui nous amène à conclure que ce secteur de notre football a tiré son épingle du jeu. Sur le plan africain, nos arbitres ont été sollicités quand le football a repris ses droits, malgré la persistance de la pandémie de Covid-19.

Aujourd’hui, le Mali compte combien d’arbitres internationaux ?

Pour 2021, notre pays a atteint le quota de dix-huit (18) officiels Fifa répartis comme suit : Hommes : sept (7) arbitres et cinq (5) arbitres assistants ; Femmes : Trois (3) arbitres et trois (3) arbitres assistants.

Malheureusement, le Mali sera absent à la Can des juniors, est-ce un regret pour le Comité exécutif ?

Naturellement, la non qualification de nos U-20 pour la CAN de leur catégorie et non seulement un regret, mais pire, c’est ressenti comme une catastrophe au niveau du Comité exécutif. Nous sommes en train d’analyser les tenants et les aboutissants de cet échec pour préparer l’avenir.

L’Assemblée générale ordinaire prévue pour le 27 décembre a été finalement reportée. Pour quelles raisons?

C’est juste que l’assemblée générale Ordinaire de la Fédération malienne de football (Fémafoot) a été “suspendue” sine die par une ordonnance du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) en date du 23 décembre 2020.

Sans rentrer dans les détails du fait que le dossier est toujours en instruction au niveau du TAS, il s’agit de deux saisines introduites par certains membres qui contestent la validité du championnat de Ligue 1 que nous venons de boucler ainsi que la décision du Comité exécutif d’ériger le Secrétariat Général de la Fémafoot en commissions électorales Ad hoc pour préparer l’élection des commissions électorales telles que prévues par nos statuts. Les deux affaires seront traitées au fond par le TAS dans quelques jours.

Quand alors l’assemblée générale aura-t-elle lieu?

En l’état, personne ne peut donner une indication sur la date. Ce qui est sûr et certain, elle se tiendra quelle que soit l’issue de la sentence du TAS car il en va du devenir de notre football. Cette assemblée générale doit notamment adopter le projet de budget de l’année 2021 sans lequel aucune activité n’est envisageable.

De niveau le foot malien se retrouve devant le TAS ? 

C’est regrettable que certains responsables de notre football ne pensent qu’à leur intérêt personnel et non à l’avenir du football malien et de ses pratiquants.

Quelle interprétation faites-vous de cette décision du TAS qui a annulé l’assemblée générale ?

Je ne suis pas un spécialiste en droit, mais je rectifie vos propos, l’Assemblée Générale ordinaire n’a pas été annulée, mais elle a été suspendue. Il y a une nuance.

A quand le procès ?

Comme je l’ai indiqué plus haut, les deux dossiers seront traités au fond dans quelques jours. En tout cas avant la fin du mois de janvier. Quant à la publication de la sentence, seul le TAS détient ce calendrier.

Et comment ça va se passer ?

Ni le Comité exécutif ni quelqu’un d’autre ne saurait prédire l’issue de cet arbitrage. Quoiqu’il advienne, le Comité exécutif est serein et ce n’est pas “cette distraction” de plus qui va le dévier de ses objectifs pour le bien du football malien.

Etes-vous confiant ?

Le Comité exécutif est confiant et serein. Il sait qu’il à la vérité de son côté.

Quel message avez-vous à lancer aux acteurs du football malien ?

Un seul message pour tous ceux qui détiennent un pan du football malien : “Sachez raison gardée et oubliez vos égos” sinon, l’histoire vous jugera !!!

Réalisé par El Hadj A.B. HAIDARA

 

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

CHAN 2020: le Cameroun s’impose face au Zimbabwe, le Mali assure contre le Burkina Faso

CHAN 2021 au Cameroun : Le Mali domine le Burkina Faso par 1 but à 0

CHAN 2021 : Le Mali démarre par une belle victoire face au Burkina Faso

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct