Malijet.co

Star en Italie, Cheick Diabaté bat un record vieux de 17 ans en Serie A

Auteur d’un troisième doublé consécutif en Serie A dimanche avec Benevento, Cheick Diabaté a été l’une des stars de la 32e journée. En Italie, le Malien n’est plus une simple curiosité.

Cheick Diabaté n’en finit plus d’étonner. En Italie aussi, les journalistes et observateurs sont surpris. « Diabaté Super » a encore titré le Corriere dello Sport en page 23 de son édition du jour, au lendemain du nouveau doublé de l’international malien avec son club de Benevento. L’ancien joueur de Metz et Bordeaux a offert à son équipe le point du nul sur la pelouse de Sassuolo (2-2). Auteur de sept buts en six matchs de Serie A et seulement dix tirs, Diabaté fait preuve d’une précision chirurgicale.

 

Diabaté, un « buteur inattendu »

« Il crée l’événement en Italie, c’est un buteur un peu inattendu. J’écoutais les multiplex italiens pendant le match, les commentateurs étaient très surpris sur le petit ballon piqué », souligne Simone Rovera, spécialiste italien de l’After. Parfois moqué pour sa conduite de balle incertaine et une qualité technique qui lui fait parfois défaut, Cheick Diabaté a trompé Andrea Consigli à la 22e minute d’un subtil ballon piqué, avant de s’offrir un nouveau doublé. Le troisième d’affilée après le match en retard de la 27e journée contre l’Hellas Vérone (3-0), et surtout le revers contre la Juventus (2-4).

 

Trois doublés d’affilée, une première depuis 2001

Cheick Diabaté est le premier joueur à inscrire deux buts ou plus lors de trois rencontres consécutives depuis Dario Hubner en octobre 2001. La Gazzetta dello Sport lui a consacré un focus et rappelle à cette occasion que le Malien a inscrit plus de buts à Bordeaux qu’un certain Christophe Dugarry. Diabaté « semble danser » sur le terrain, note la Gazzetta qui lui a attribué la note de 7,5/10. Et le Malien jouit d’une belle cote de popularité en Italie.

Une disponibilité très appréciée à Benevento

Son caractère et sa disponibilité sont très appréciés du côté de Benevento, près de Naples. Il est toujours disponible « pour les sessions de photos et selfies avec les supporters après l’entraînement », rappelle encore la Gazzetta dello Sport, sous la plume de Gianluca Monti.

BFMTV

Vous allez aimer lire ces articles

Blaise Matuidi: Ronaldo m’a traité de sale négre et je lui ai répondu « sale pédé…

Football : en demi-finale de la Coupe de France, le PSG a encore un titre en vue

Gestion du sport au Mali : Quand l’Etat encourage l’injustice

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct