Malijet.co

Yoseïkan budo : Open Habib Sissoko, le rêve réalisé de la Fédération

Les jeunes pousses du yoseïkan budo ont fait de belles démonstrations, samedi dernier, à l’occasion de la première édition de l’open Habib Sissoko. Organisée par la Fédération malienne de yoseïkan budo, la compétition a mis aux prises une cinquantaine de jeunes combattants, issus de six dojos du district de Bamako : les dojos BCEAO, Budokan I, II, III, Billo-bob et Haïdara. L’un des combats les plus attendus de l’open a opposé Youba Sangaré du dojo Billo-bob et Salif Dembélé du dojo Haïdara, dans la catégorie des espoirs.
Portant une tenue formée d’une veste croisée bleue-marine, un pantalon blanc à bande bleue et une ceinture blanche et bleue, les deux combattants montent sur le tatami. Dans le premier atelier, c’est-à-dire, au kombo (combat avec arme blanche, bâton mousse d’une longueur de 35 centimes avec un revêtement nylon rouge), Youba Sangaré s’impose 10-2. Mais dans le deuxième atelier, appelé atemi, Salif Dembélé prend sa revanche et domine les débats.

Il réalise une projection comme au judo qui lui vaut 4 points. Score final de l’atemi : 7-4 pour Salif Dembélé qui réduit ainsi l’écart à 5 points. Au troisième et dernier atelier, Salif Dembélé n’avait besoin que d’un 5-0 pour s’imposer mais le combattant du dojo Haïdara s’incline au finish 3-5. Résultat : c’est Youba Sangaré qui sera sacré sur l’ensemble de trois ateliers, avec un score de 19-12. Au yoseïkan budo, un combat comprend plusieurs ateliers et selon les catégories. Chez les pupilles, minimes et benjamins, il y a deux ateliers (le kata, le kombo et le tambo, un combat avec arme blanche, bâton mousse, d’une longueur de 75 centimes avec un revêtement nylon rouge), contre trois pour les cadets (kombo, atemi et tambo).
Chez les juniors et les seniors, en revanche, il peut y avoir plusieurs ateliers parce que le nombre d’ateliers est déterminé en fonction des compétitions. Mais, en général ces deux catégories s’affrontent au kombo, à l’atemi et au tchobo (combat avec arme blanche, bâton mousse, d’une longueur de 105 centimes avec un revêtement nylon rouge).
Pour revenir à cette 1ère édition de l’open Habib Sissoko (le président du Comité national olympique et sportif, ndlr), la compétition a regroupé 10 catégories. Les éliminatoires se sont disputées dans la matinée et les finales dans l’après-midi.

La catégorie des pupilles a été dominée par Drissa Coulibaly (dojo Haïdara) qui s’est imposé devant Adama Saliya Traoré (BCEAO). Chez les filles, Oumou Sanogo (BCEAO) s’est imposée dans la catégorie des benjamines, tandis que Tidiane Tambadou (billo-bob) s’est hissé sur la première marche du podium chez les garçons. Kadidiatou Diarra (billo-bob), Abdoulaye S. Sissoko (billo-bob), Moussokoro Sanogo (billo-bob), Souleymane Touré (billo-bob) ont remporté, respectivement les finales des minimes filles, minimes garçons, cadets filles et cadets garçons, alors que par Mariam Diarra et Mohamed Touré (billo-bob) ont été sacrés dans la catégorie des juniors filles et garçons.
Les finales se sont déroulées, en présence du président de la Fédération malienne de yoseïkan budo, Maître Abdoul Wahab Traoré, ceinture noire, 8è Dan et des représentants de plusieurs fédérations sœurs d’arts martiaux. «C’est un rêve qui vient de se réaliser avec l’organisation de cet open. Cette compétition est désormais inscrite dans le calendrier fédéral de yoseïkan budo», a déclaré Maître Abdoul Wahab Traoré, avant d’ajouter : «C’est l’occasion pour nous d’exprimer notre gratitude à l’endroit de Habib Sissoko, le président du Comité national olympique et sportif, qui est un grand passionné des arts martiaux». Habib Sissoko a pratiqué pendant plusieurs années, avant d’être directeur technique national, puis président de la Fédération malienne de judo (FMJ). Au niveau continental, il occupe le poste de président de la Confédération africaine de judo (CAJ).

Ladji M. DIABY

Source: Journal l’Essor-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Lutte contre le Coronavirus: Eto’o, Drogba, Mané et Salah se lancent dans la bataille

Championnat national : Le titre sera-t-il déclaré vacant ?

L1: Giresse propose de reprogrammer les matches restants la saison prochaine

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct