Le Président déchu Zine el- Abidine Ben Ali et Imed Trabelsi ont été condamnés, à 6 ans de prison, par le tribunal de première instance de Tunis.
ex-President tunisien Zine el-Abidine Ben Ali

Ce jugement entre dans le cadre de l’affaire d’exploitation de la carrière d’El-Houareb du gouvernorat de Kairouan, que l’ancien Président avait attribuée illégalement au neveu de son épouse.

L’information a été révélée, mercredi 22 avril 2015 par Wissem Saidi, l’avocat d’Imed Trabelsi. Dans la même affaire le tribunal a prononcé un non-lieu pour Mustapha Bouaziz, l’ancien ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières.

Imed Trabelsi, neveu de Leila Ben Ali, a déjà été condamné à de nombreuses peines de prison. Il totalise ainsi 52 ans de prison : 2 ans pour l’affaire de l’aéroport de Carthage, 4 ans pour celle de la consommation de drogue, 40 ans dans les affaires de chèques sans provision et enfin 6 ans dans l’affaire de la carrière de Houareb.

Après la révolution, le 26 janvier 2011, la justice tunisienne émet un mandat d’arrêt international contre Ben Ali et son épouse.

Le Président déchu et son entourage sont poursuivis dans plus de 180 affaires devant la justice tunisienne : il doit répondre de 93 chefs d’accusation, dont 35 relevant de tribunaux militaires.

Ben Ali est accusé entre autre d’homicide volontaire, de complot contre la sûreté de l’État, d’abus de pouvoir, d’usage et trafic de drogue et de détournement de fonds. Ben Ali risque ainsi la peine de mort s’il est jugé coupable pour ces crimes.

Source: afrik