Le Groupe parlementaire FARE-SADI disparaitra dans les prochains jours pour faire place à un autre groupe. En tout cas, c’est la nouvelle qui est sur les lèvres des membres. Et cela depuis la démission de cinq députés des Fare An ka-wuli. 

 

MODIBO sidibe fare oumar MARIKO sadi

 

 

Le Groupe parlementaire (FARE-SADI)  est constitué de 5 députés SADI et de 6 députés des FARE an Kawuli. Selon nos sources, Il ne s’agira pas d’une disparition du Groupe parlementaire FARE-SADI au sens étymologique du terme, mais plutôt, d’un changement de dénomination. La même source indique que ce Groupe parlementaire doit, en principe, changer de nom à partir du moment où, cinq députés des Fare ont décidé de quitter leur parti. Des démarches seraient, déjà, en cours au niveau de l’hémicycle, pour changer le nom de ce Groupe parlementaire.

 

Le secrétaire général de SADI, l’honorable Oumar Mariko a indiqué que les cinq députés qui ont démissionné des FARE, n’entendent pas quitter leur groupe parlementaire. Mais ils exigent, ajoute-t-il, que le groupe parlementaire change de nom, puisqu’ils ne représentent plus les FARE à l’Assemblée nationale.

 

Rappelons que le Groupe parlementaire Fare-Sadi, depuis sa constitution, suscite des interrogations. Parce que les deux partis politiques  ne regardaient plus dans la même direction, puisqu’ils n’ont pas la même vision politique.

 

Si le parti SADI se réclame de la majorité présidentielle, le parti  FARE, lui est à cheval entre l’opposition et la majorité présidentielle. Mécontents des  conclusions  du premier congrès ordinaire des FARE qui a privilégié la voie de l’opposition, certains cadres du parti dont cinq députés élus sous les couleurs du parti ont claqué la porte pour  rejoindre la mouvance présidentielle.

 

Des sources indiquent que les députés démissionnaires des FARE veulent rejoindre le RPM. Si cela se confirme, le parti présidentiel (RPM) aura, désormais, à lui seul, la majorité absolue à l’Assemblée nationale avec 75 députés.

Abou Berthé   

SOURCE: Canard Déchainé