Au lancement officiel de la Coordination des mouvements, associations et sympathisants de l’imam Mahmoud Dicko (CMAS), l’ancien président du Haut conseil islamique du Mali a félicité les jeunes qui ont bloqué des routes dans les régions de Kayes et Koulikoro.

 

Pour l’imam de Badalagougou, la jeunesse est entrain de prendre conscience au Mali. Il a par contre dénonce le silence des élus des deux régions face à la dégradations avancée dans la route nationale 3.


Maliki Diallo

Lire la suite sur Aumali