Afrique du Sud: manifestation dispersée devant une mine d’Amplats

Afrique Sud manifestation dispersée devant mine Amplats

Le personnel de sécurité du géant anglo-sud-africain Anglo American Platinum (Amplats) a dû procéder à des tirs de sommation et appeler la police pour disperser une foule en colère réclamant des emplois devant l’une de ses mines d’Afrique du Sud, ont indiqué la police et l’entreprise.

« Un groupe d’habitants a protesté illégalement à la mine de Mogalakwena (province du Limpopo, nord, ndlr) pour demander des emplois permanents. Notre personnel de sécurité a dû faire des tirs de sommation en utilisant des armes non-létales pour disperser la foule », a indiqué la porte-parole d’Amplats Mpumi Sithole.

« Cinq camions ont été endommagés et l’entreprise a fait appel à la police nationale pour s’efforcer de ramener le calme dans la zone », a-t-elle ajouté.

La police a confirmé les troubles. « Ils étaient environ une centaine d’habitants qui ont bloqué les routes et caillassé des véhicules appartenant à la mine, mais sans faire de dégâts majeurs. Les barrages ont été levé à l’arrivée de la police », a indiqué sa porte-parole Ronel Otto à l’AFP.

Environ 7 millions de Sud-Africains n’ont pas de travail ou ont renoncé à en chercher un, découragé par un marché de l’emploi plombé par un taux de chômage officiel de près de 25%.

Vous allez aimer lire ces articles

Burkina Faso : le président burkinabè reçoit le conseiller royal de l’Arabie Saoudite

Le Togo rouvre ses frontières terrestres avec le Ghana, le Bénin et le Burkina Faso

Zuma impliqué dans une affaire de vente d’armes

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct