Burkina Faso : 15 militaires tués lors d’une double attaque (communiqué)

Mardi 9 août 2022, quinze militaires burkinabè ont été tués dans une double attaque terroriste à Namsiguia, dans la région du Centre-Nord du pays, indique un communiqué de l’État-major général des armées burkinabè.

Selon les précisions de ce document, cette énième attaque a visé une mission d’escorte conduite par une unité militaire du 14e Régiment interarmes (RIA). Il s’agit d’« un des véhicules du convoi, transportant des combattants », qui a « sauté sur un engin explosif à hauteur de la localité de Namsiguia », lit-on dans le communiqué de l’État-major, qui souligne également qu’un « deuxième engin a manifestement été activé à distance, causant de nombreuses victimes ».

Le bilan de ces deux incidents fait état de « 15 militaires » tués, un autre blessé et des dégâts matériels.

Suite à cette attaque, le président burkinabè de la transition, Paul Henri Damiba Sandaogo, a indiqué qu’en ces moments difficiles, « le sacrifice suprême doit constituer le ferment qui fortifiera notre engagement collectif à vaincre les forces du mal et libérer notre pays ». Selon lui, « Le mal n’a jamais triomphé le bien ».

La rédaction

Source: Sahel Tribune

Vous allez aimer lire ces articles

Burkina Faso : le porte-parole du gouvernement dément une « tentative de coup d’État » contre le capitaine Ibrahim Traoré

Burkina: le président de la transition dit avoir déjoué une tentative de putsch

Burkina Faso : le capitaine Traoré serait victime d’une tentative de coup d’Etat (média)- Dans la nuit de dimanche à lundi dernier.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct