Burkina Faso : Le lieutenant-colonel Mohamed Emmanuel Zoungrana mis aux arrêts pour tentative de coup d’Etat

Selon plusieurs sources, dont l’activiste Ibrahim Maïga, le lieutenant-colonel Mohamed Emmanuel Zoungrana serait mis aux arrêts depuis hier 10 janvier 2022 par la Gendarmerie nationale. Cette information a été relayée par notre confrère Jeune Afrique qui précise qu’il a été arrêté pour tentative de coup d’État.

Dans la soirée du lundi, des rumeurs avaient en effet lié la coupure d’Internet à des questions sécuritaires. Mais si des sources sécuritaires contactées par Lefaso.net confirment l’arrestation du lieutenant-colonel Zoungrana, elles maintiennent que la coupure d’Internet dans l’après-midi du 10 janvier est effectivement liée à d’autres opérations militaires.

En entendant la version officielle, il faut rappeler que le lieutenant-colonel Mohamed Emmanuel Zoungrana est le chef de corps du 12e régiment d’infanterie commandos. Il officiait également en tant que Commandant du secteur ouest du groupement des forces de sécurisation du Nord. Il avait aussi dirigé le 25e régiment parachutiste Commandos de Bobo Dioulasso.

Si certaines sources rappellent que cet officier a parfois des prises de position très critiques sur la gouvernance, elles se disent néanmoins surprises par l’accusation qui lui vaut aujourd’hui son interpellation.

Signalons enfin que cette affaire rappelle quelque peu celle qui avait mis en cause l’ancien ministre de la Transition, Auguste Denise Barry, arrêté le 30 décembre 2017 pour tentative présumée de déstabilisation du pouvoir.

Affaire à suivre

Lefaso.net

Vous allez aimer lire ces articles

Au Tchad, une vingtaine de rebelles et opposants libérés

La classe « pourritique » malienne

Guinée: la classe politique dubitative après le départ d’Alpha Condé aux Émirats arabes unis

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct