Burkina Faso : un groupe de militaires renverse le LCL Damiba

A la suite d’une journée de confusion entamée dès l’aurore avec des tirs dans plusieurs zones stratégiques de Ouagadougou, un groupe de militaires a annoncé ce soir la destitution du LCL Damiba, accusé de dérives par rapport à l’idéal du Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR).

Conduits par le capitaine Ibrahim Traoré, les nouveaux putschistes, qui se réclament toujours du MPSR,.ont annoncé plusieurs mesures :
la suspension de la constitution
la suspension de la charte de la Transition
la dissolution du gouvernement

la dissolution de l’Assemblée législative de la Transition
l’instauration d’un couvre-feu de 21h à 5h00
la fermeture des frontières jusqu’à nouvel ordre
la suspension de toute activité politique
la suspension des activités des OSC
la convocation prochaine des forces vives de la nation pour désigner un président civil ou militaire.

Le capitaine Ibrahim Traoré était, selon certaines sources, en poste à Kaya (Centre-Nord) en tant que responsable de l’artillerie.

Source: Lefaso.net

Vous allez aimer lire ces articles

Côte d’Ivoire : le secteur vivrier contribue à plus de 14% au PIB

Burkina Faso : une liberté de la presse non sans ambiguïté

Au Sénégal : devant le juge, Ousmane Sonko et Adji Sarr se renvoient la balle

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct