Le Bénin et le Nigeria veulent mettre en place une zone de libre-échange en vue de dynamiser leur coopération économique

Le Bénin et le Nigeria ont engagé des négociations en vue de la conclusion d’un traité de libre-échange pour promouvoir la mise en place et le respect de nouvelles règles de coopération économique afin de dynamiser des échanges entre les deux pays, révèle un document gouvernemental sur le développement du Bénin

Selon ce même document élaboré par la présidence béninoise et consulté ce lundi par Xinhua à Cotonou, les mesures envisagées pour aboutir à la conclusion de ce traité de libre-échange entre les deux pays comprennent notamment, la libre circulation effective des personnes et des biens entre les deux Etats voisins ; la mise au point d’une liste de produits dont l’importation sera règlementée par les deux pays et l’encouragement de partenariats entre les entrepreneurs des deux pays.

Outre ces mesures, les dirigeants politiques de ces deux Etats voisins envisagent également pour la réalisation de leurs ambitions de coopérations économiques, la mise en place d’un conseil bénino-nigérian pour les affaires en vue de l’émergence de coentreprises dans divers secteurs de l’économie, du développement de marchés frontaliers, de la délocalisation réciproque des entreprises.

En fin, les autorités politiques des deux pays, pensent aussi, assurer la régulation de cette zone de libre-échange par un comité mixte de coopération qui sera l’organe politique en charge de la fixation des règles de coopération et de l’arbitrage des différends économiques

Depuis 1970, la coopération entre le Bénin et le Nigeria ne cesse de se renforcer. Elle repose sur plusieurs dizaines d’actes juridiques allant de la coopération de l’assistance mutuelle, jusqu’aux accords de coopération politique, économique, scientifique, technique, sécuritaire et culturelle.

Source: intellivoire

Vous allez aimer lire ces articles

La mort de Deby contée par Mme Hussein Habré : Haine, vengeance et potins… en filigrane

CPI : le chef rebelle ougandais condamné à 25 ans de prison

Intox : ces ne montrent ni Halima ni ses neuf bébés

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct