Législatives au Sénégal : l’opposition réussit une percée historique

Selon les résultats provisoires proclamés ce jeudi soir, la coalition présidentielle remporte 82 sièges contre 80 pour la coalition d’opposition. Macky Sall perd sa majorité absolue et sera contraint de jouer l’équilibriste.

Quatre jours après les élections législatives sénégalaises du 31 juillet, la Commission nationale de recensement des voix a publié, ce jeudi 4 août au soir, les résultats provisoires.

Alors que Benno Bokk Yakaar (BBY), la coalition du président Macky Sall, et l’inter-coalition de Yewwi Askan Wi (YAW) d’Ousmane Sonko et Wallu Sénégal d’Abdoulaye Wade revendiquaient la victoire, les chiffres peinent à les départager. Aucun camp ne parvient à obtenir la majorité absolue fixée à 83 sièges.

 

Sur les 165 sièges à pourvoir dans la future assemblée, BBY remporte 82 sièges, loin des 125 sièges que la coalition présidentielle avait remporté en 2017.

Composer avec l’opposition

En face, l’opposition a réussi une percée historique et oblige désormais Macky Sall à composer avec elle. Lors de la campagne électorale, YAW, forte de ses 56 sièges alors même qu’elle a été contrainte d’aller aux élections

JA

Vous allez aimer lire ces articles

Refus de la grâce présidentielle de Ouattara: Gbagbo prend des risques

Soudan : Al-Burhan dirigera-t-il un nouveau gouvernement ? (Analyse)

Les Casques bleus en Afrique, entre consentement et crise de légitimité

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct