MONNAIE UNIQUE DE LA CEDEAO

Du FCFA à l’Eco, habillage ou changement historique ?

Le président ivoirien, Alassane Ouattara a annoncé ce samedi la fin prochaine du franc CFA dans l’espace CEDEAO qui sera désormais remplacé par l’éco. Un nouvel accord monétaire en ce sens a été signé à Abidjan. Et l’éco sera rattaché à l’euro comme ce fut le cas du franc des Colonies Françaises d’Afrique (CFA). Une annonce qui sous-entend la rupture technique des huit pays de l’actuelle zone franc en Afrique de l’Ouest avec le Trésor et la Banque de France. Ils géreront eux-mêmes cette monnaie sans interférence de Paris. Mais la France continuera d’offrir des garanties en cas de crise monétaire.

 

« Lorsqu’on touche au monétaire, on touche au politique », affirme un économiste sur RFI. En clair, dit-il, la dimension politique de passer à l’éco est essentielle et peut rendre confiance à des pays et à leur intégration.

Cependant comme le FCFA, l’éco reste arrimé à l’euro. Même si la France quitte les instances de gouvernance de la monnaie ouest-africaine, demeure un solide filet en cas de crise économique et financière dans la sous-région. Comment-est-ce possible ?

Si certains analystes pensent que l’Afrique de l’Ouest a gagné en indépendance politique , et peut apporter du baume au cœur des investisseurs nationaux et préserver un lien étroit avec les investisseurs étrangers, d’autres pensent le contraire. C’est une première étape certes, mais le doute n’est pas pour le moment dissipé en ce qui concerne l’influence française sur cette monnaie.

« C’est une étape dans la bonne direction parce que cela clarifie le débat. Les Français ne sont plus dans les organes de gouvernance. Nous choisissons une parité fixe arrimée sur l’euro, et demandons spécifiquement à la France de garantir cette parité », explique Abdourahmane Sarr, économiste sénégalais, président du Centre de financement du développement économique local (Cefdel).

Selon le président ivoirien Alassane Ouattara, « par un accord avec les autres chefs d’État de l’UEMOA, nous avons décidé de faire une réforme du franc CFA ». Les huit pays qui utilisent cette monnaie vont adopter une nouvelle devise qui sera baptisée l’éco. Cet éco à huit pays deviendra donc le noyau dur de la future devise de la CEDEAO.

« Par un accord avec les autres chefs d’État de l’UEMOA, nous avons décidé de faire une réforme du franc CFA avec les trois changements majeurs suivants : tout d’abord, le changement du nom de la monnaie du franc CFA à l’éco. Deuxièmement l’arrêt de la centralisation de 50% de nos réserves de change au Trésor et la fermeture du compte d’opération. Troisièmement le retrait des représentants de la France de tous les organes de décision et de gestion de l’UEMOA »

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 23 DÉCEMBRE 2019

Par KADOASSO I.

Source : Nouvel Horizon

Vous allez aimer lire ces articles

La Côte d’Ivoire va vendre de l’électricité à la Guinée et la Sierra Leone dès 2022

La Côte d’Ivoire va vendre de l’électricité à la Guinée et la Sierra Leone dès 2022

L’ancien président Alpha Condé vit désormais dans une maison familiale

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct