Motos-taxis électriques à Kigali : ces rares femmes qui changent la donne dans les transports urbains

Un projet visant à renforcer l’autonomie des femmes et à réduire la pollution de l’air à Kigali, la capitale du Rwanda, est sur le point de démarrer avec 120 femmes à l’arrière de motos-taxis électriques.

Elles viennent de terminer une formation de trois mois sur la conduite et la réparation de ces motos de nouvelle génération et se disent prêtes à “changer les mentalités” sur les routes, tout en sauvant l’environnement de la ville.

A surtout lire sur BBC Afrique :

Les hommes dominent cette activité populaire dans les villes rwandaises, mais Ornella Uwobasa, la formatrice de ces femmes, affirme que c’est bien possible.

Jasmine Niyigaba est prête à se lancer dans cette activité qui peut être exercée toute la nuit en étant sur les routes.

CRÉDIT PHOTO,JEAN CLAUDE MWAMBUTSA

Légende image,120 femmes ont été formées pour démarrer ce projet

“Il n’est pas obligatoire de travailler jusqu’à minuit, je vais m’organiser pour finir à 17 heures. Je suis déjà enthousiaste à l’idée de le faire”, explique-t-elle à la BBC.

Les femmes vulnérables ciblées par ce projet, propriété de la ville de Kigali et d’une entreprise privée, recevront les motos gratuitement.

Martine Urujeni, maire adjointe de la ville de Kigali, estime que le projet permettra de réduire les émissions liées au carbone et de diminuer le chômage chez les jeunes et particulièrement chez les jeunes femmes.

CRÉDIT PHOTO,JEAN CLAUDE MWAMBUTSA

Légende image,Deux femmes prêtes à prendre la route, en position sur leur moto

“Nous nous sommes concentrés sur les femmes vulnérables comme les mères célibataires, les divorcées et les veuves…, car nous voulons améliorer leur vie”, explique Mme Urujeni.

Environ 35 000 motos-taxis sont enregistrées à Kigali, et la plupart sont conduites par des hommes. Le projet va changer la donne, selon les autorités.

“Nous voulons voir des femmes sur les routes. Et que tout le monde sache que les femmes peuvent travailler sur les routes”, déclare Ornella Uwobasa.

Le Rwanda encourage l’utilisation de véhicules à moteur électrique, mais leur nombre est encore réduit, seuls 150 sont enregistrés cette année.

BBC

Vous allez aimer lire ces articles

Le président du Niger en visite en Côte d’Ivoire

Gabon: l’opposition demande une réforme de la loi électorale

RDC: une dizaine de civils tués dans des affrontements avec le M23 (ONU)

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct