Mutinerie au Burkina Faso : Des révélations sur la colère des militaires !

Au Burkina Faso, des soldats en colère n’ont pas hésité à se faire entendre, ce dimanche 23 janvier 2022, par des tirs nourris dans plusieurs casernes. Selon les informations distillées, la cause de la mutinerie serait due aux mauvaises conditions des militaires. Les soldats se sont insurgés contre leur mauvais équipement en réclamant, de ce fait, le départ immédiat du chef d’Etat-major.  

Au lendemain des manifestations qui ont eu lieu le samedi, 22 janvier 2022 contre le pouvoir de Rock Marc Christian Kabore, président du Burkina Faso, des tirs lourds ont été entendus, ce dimanche 23 janvier, dans plusieurs casernes du pays. Ainsi, les militaires en colère ont fait des tirs nourris dans le camp Sangoulé Lamizana, passant par le camp Guillaume Ouédraogo et la base aérienne brukinabè. Partant de certaines révélations, il demeure clair que d’autres camps ont été la cible des tirs produits par les mutins. Selon une précision donnée aux journalistes par un matin au camp Lamizana, les soldats demandent le départ immédiat du chef d’Etat-major. Aussi, explique-t-on, les militaires dénoncent leur mauvais équipement. Ils se sont également révoltés pour dénoncer la mauvaise prise en charge des blessés et des familles victimes des attaques terroristes dans le pays. En substance, ajoute le mutin, selon les informations, les soldats exigent « des moyens adéquats pour la lutte contre le terrorisme dans le pays, et des effectifs conséquents » pour l’atteinte des objectifs. Dans un communiqué publié, le gouvernement a démenti l’arrestation du président de la République, contrairement aux informations de son arrestation qui circulaient sur les toiles. Par ailleurs, le gouvernement reconnait, dans le même communiqué : « l’effectivité des tirs dans certaines casernes du pays » par des militaires énervés. A l’heure où nous mettons cet article sous pesse, tout porte à croire que le calme est déjà revenu dans le pays des hommes intègres.

Mamadou Diarra

Source: Le Pays

Vous allez aimer lire ces articles

Le président du Niger en visite en Côte d’Ivoire

Gabon: l’opposition demande une réforme de la loi électorale

RDC: une dizaine de civils tués dans des affrontements avec le M23 (ONU)

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct