RDC : Au moins 14 civils tués à l’est du pays

Samedi, deux attaques attribuées aux Forces Démocratiques Alliées, ont fait au moins 14 morts parmi les civils dans les localités de Mamove et Kisima-centre sur la route Beni-Kasindi.

Kinos Katuo, président de la société civile de Mamove a annoncé la mort de 9 civils dont six femmes et trois hommes dans une attaque samedi matin. L’attaque aurait également fait deux blessés. Deux maisons ont été incendié par les assaillants.

L’armée aurait été alerté mais aucune offensive n’a été lancé jusqu’à présent.

Une autre attaque a fait cinq morts parmi les civils dans la localité de Kisima-centre ? Sur la route de Beni-Kasindi, qui conduit à la frontière avec l’Ouganda. Les victimes étaient uniquement des hommes.

L’axe Beni-Kasindi devrait être sécurisé par les forces de défenses ougandaises et congolaises. Des travaux de construction de la route sont d’ailleurs en cours sur cet axe, menés par une entreprise ougandaise dans le cadre d’accords signé par les deux pays.

Des opérations conjointes ont été lancé depuis fin novembre, par les deux armées dans le but de neutraliser les Forces Démocratiques Alliées. Des opérations qui sont restés sans impact majeur sur les activités du groupe armée dans la zone.

« Les militaires UPDF (Uganda Peoples’ Defence Forces) ne sécurisent que les lieux où les engins sont entreposés à 5 kilomètres de Kasindi» RicardoRupande, président du réseau des organisations de la société civile du secteur de Rwenzori.

Toutefois, l’armée congolaise a invité la population à garder confiance, parce que très bientôt, l’ennemi, les ADF seront mis hors d’état de nuire.

Le groupe ADF est la branche Afrique de l’Etat Islamique. Il est accusé d’avoir commis des attentats djihadistes en Ouganda et d’être responsable de massacres de milliers de civils en RDC.

Jean Hugues Ambodo

afriquemedia

Vous allez aimer lire ces articles

Halte à la dérive de l’instrumentation de la CEDEAO !

Le président du Niger, M. Bazoum est d’origine Libyenne

« L’action militaire a ses limites en tant que réponse au terrorisme ». (Damiba à New York)

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct