Soudan: neuf professeurs d’université remis en liberté

Soudan image

Les autorités soudanaises ont remis en liberté mardi soir neuf professeurs d’université arrêtés la veille sur un campus près de Khartoum, a indiqué mercredi un avocat.

« La nuit dernière, ils ont tous été remis en liberté », a déclaré à l’AFP Me Nabeel Adeeb, qui dirige l’Association soudanaise de surveillance des droits de l’Homme.

Les neuf professeurs, dont une grande partie sont des militants, avaient été arrêtés lundi soir alors qu’ils tenaient une réunion à l’intérieur de l’université Ahfad dans la ville jumelle de Khartoum, Omdurman.

Ces arrestations sont intervenues dans un contexte de tensions politiques et sociales.

Trente-et-un réformateurs en vue du NCP (Parti du Congrès national), le parti au pouvoir, ont signé fin septembre une lettre accusant le gouvernement d’avoir trahi les fondements islamiques du régime en réprimant des manifestations contre la hausse des prix du carburant.

Cette répression a fait plus 200 morts parmi les manifestants selon Amnesty International, de 60 à 70 selon les autorités.

Vous allez aimer lire ces articles

Burkina Faso : Entre doutes et incertitudes

Élections locales au Sénégal : réactions en attendant les résultats

Un vent toxique de restauration autoritaire

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct