UEMOA/40 ans BOAD: défis pour les prochaines années

LOME – La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) retient la nécessité d’offrir de “l’énergie électrique aux 83% des populations qui en sont encore privés” dans l’espace Uemoa, a annoncé mercredi Christian Adovelande, le président de la BOAD, lors d’une cérémonie d’ouverture du colloque marquant le 40ème quarantenaire de cette branche financière de l’ UEMOA qui regroupe huit Etats africains ayant en commun le franc Cfa.

Présidents Mahamadou Issoufou Niger Ibrahim Boubacar Keita Mali Faure Gnassingbé Togo

La cérémonie s’est déroulée en présence de quatre chefs d’Etat, à savoir Yayi Boni du Bénin, Mahamadou Issoufou du Niger, Ibrahim Boubacar Keita du Mali et Faure Gnassingbé du Togo.

Selon M. Adovelande, il importe d’assurer le développement des infrastructures de transport dans l’espace UEMOA où seulement 7 km sont bitumés sur 100 km2.

Le président de la BOAD a indiqué également l’ambition de la BOAD de garantir la sécurité alimentaire par la modernisation de l’ agriculture et l’exploitation des 65% des terres arables non encore cultivées. Parmi d’autres défis, il cite la garantie de l’eau potable en toute saison aux 40% des habitants qui n’y ont pas toujours accès et l’obligation d'”assurer un accès aux services financiers au 93%des populations qui en sont encore exclues”.

Les différents défis de la banque sont débattus au cours du forum sur le thème “les banques sous-régionales de développement : nouveaux enjeux”, les 13 et 14 novembre au siège de la banque dans la capitale togolaise.

Au cours des 40 années passées, la BOAD a financé au total 700 projets pour un montant global de 2.800 milliards de francs Cfa ( environ 5,6 milliards USD), et a augmenté le capital autorisé de 2, 4 milliards (4,8 millions USD) en 1976 à 1.050 milliards Cfa (2,1 milliards USD) en 2010.

Face aux besoins croissants des Etats membres, M. Adovelande a indiqué que l’appui additionnel des Etats pour un accès de la banque à des ressources concessionnelles internes est “fortement souhaitable”.

Mais par rapport aux ressources nécessaires au financement des activités marchandes, il a expliqué que la banque s’emploiera à obtenir en 2014 une notation afin d’accéder au marché financier international.

Source: Xinhua

Vous allez aimer lire ces articles

Le président du Niger en visite en Côte d’Ivoire

Gabon: l’opposition demande une réforme de la loi électorale

RDC: une dizaine de civils tués dans des affrontements avec le M23 (ONU)

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct