LUTTE CONTRE LE TERRORISME : 24 agents formés

Après 10 jours de formation initiée par le Programme d’Assistance antiterroriste du département des Etats-Unis, un certificat a été décerné à chaque participant. La cérémonie de remise des diplômes s’est tenue le 25 mars 202,1 à l’école nationale de la gendarmerie.

24 agents, gendarmes et policiers, ont été formés sur l’infrastructure critique et résilience en cas d’incident critique. Ces participants ont appris à construire des partenariats communautaires proactifs ; reconnaître les indicateurs pré attaques grâce à la détection de surveillance ; étudier les effets physiques des explosifs ; évaluer le système de protection physique d’une infrastructure critique ; élaborer un plan de résilience. Ces techniques ont été enseignées à travers des exercices de scénarios et d’examen après action.

L’objectif de cette formation consiste à qualifier des hommes des forces de l’ordre à combattre le terrorisme sur le sol malien. Aussi, c’est un moyen efficace pour fortifier les liens entre le Mali et les Etats-Unis d’Amérique.  Main dans la main, les deux Etats pourront renforcer leurs efforts dans la lutte contre le terrorisme.

Dennis B. Hankins, l’ambassadeur des Etats-Unis a rassuré le ministre de la Sécurité de la disponibilité des États-Unis de rester engagés avec les partenaires maliens dans la lutte contre le terrorisme. Il s’est dit très satisfait du courage et de l’assiduité des participants. Il a saisi l’occasion pour renouveler ses condoléances pour la perte tragique de 33 membres des Forces armées maliennes (FAMa) lors de l’attaque du 15 mars à Tessit.

En adressant ses remerciements au gouvernement américain, le directeur de la gendarmerie nationale a manifesté toute sa gratitude à cette initiative. Selon lui, ce geste est très solidaire vis-à-vis des enjeux actuels. Il ajoute que les leçons tirées de cette action sont la cohésion des forces de sécurité et la synergie d’action pour relever les défis. Aussi il invite les participants à savoir tirer profit des enseignements reçus et de s’approprier des données, de les partager à leur retour dans les unités.

‘’Cette formation a été un appui aux forces de sécurité du Mali. Nous avons appris 10 modules essentiellement l’évaluation sécuritaire des bâtiments sensibles tels que les bâtiments du gouvernement, des hôtels brefs tous les endroits cibles potentiels pour n’importe quelle menace’’, a indiqué le lieutenant-colonel, Boubacar Diawara, participant.

En effet, le programme d’assistance antiterroriste de l’Etat américain est mis en œuvre par le bureau d’assistance antiterroriste et du celui de la sécurité diplomatique (DS), en consultation avec le bureau de lutte contre le terrorisme.

Fatoumata Kané

Source: Mali tribune

Vous allez aimer lire ces articles

La multinationale Huawei annonce de bonnes perspectives pour le Mali

Mali : échanges fructueux entre le Président Bah N’DAW et le nouveau Chef de la MINUSMA

SYSTEME D’INFORMATION POLICIERE DE L’AFRIQUE DE L’OUEST :  UNE DÉLÉGATION D’EXPERTS DE L’UNION EUROPÉENNE ET D’INTERPOL DANS LES LOCAUX DE L’APDP

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct