60ème anniversaire de l’indépendance du Mali : Un défilé militaire sobre à Bamako

22 septembre 1960-22 septembre 2020, le Mali a 60 ans d’indépendance. Dans le cadre de la commémoration de l’accession du Mali à l’indépendance, les plus hautes autorités du Mali ont organisé, hier, mardi 22 septembre 2020, un défilé militaire au Génie militaire. Compte tenu de la situation sociopolitique, sécuritaire et sanitaire, le défilé militaire de cette année a été sobre. Il n’y a eu ni de défilé d’engins, ni de démonstrations des commandos parachutistes. Les festivités de ce 60ème anniversaire de l’accession du Mali à la souveraineté nationale et internationale étaient placées sous la présidence du Colonel Assimi Goïta, président du Comité national pour le salut du peuple (CNSP), vice-président de la transition au Mali, en présence des forces de défense et de sécurité, et de plusieurs autres personnalités. Dans une interview accordée à la presse, le Colonel Assimi Goïta a fait savoir que les forces de défense et de sécurité déploient des efforts sur le terrain pour ramener la paix et la sécurité au Mali.

C’est aux environs de 10 heures que les travaux ont débuté à la prise d’arme au Génie militaire. Il a fallu une vingtaine de minute pour que les travaux prennent fin. Le défilé militaire a débuté par les troupes du prytanée militaire. Puis s’en est suivi celui des éléments de l’administration pénitentiaire, des eaux et forêts, de la douane nationale, de la protection civile, de la police nationale, de la gendarmerie nationale, de la compagnie de soutien, du génie militaire, de la garde nationale, de l’armée de l’air, de l’armée de terre et du bataillon de sport militaire. A la fin du défilé, le Colonel Assimi Goïta a accordé une interview à la presse dans laquelle il a fait savoir que les forces de défense et de sécurité déploient des efforts sur le terrain pour ramener la paix et la sécurité au Mali. Avant de demander à la population de soutenir les partenaires du Mali comme la force française Barkhane, la Minusma, la force du G5 Sahel etc. « Nous avons toujours placé l’intérêt supérieur du Mali, nous n’avons jamais placé notre intérêt personnel, raison pour laquelle, nous avons accepté le principe de la CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest), à savoir la désignation d’un président civil et la désignation d’un Premier ministre civil. La CEDEAO doit lever ses sanctions pour le bonheur de la population malienne », a-t-il dit. Il a rendu un hommage aux pères fondateurs de l’indépendance. « Personne ne viendra construire le Mali sans les Maliens », a-t-il dit.

Bien avant ce défilé militaire, le colonel Assimi Goïta a tenu à respecter la tradition en déposant une gerbe de fleur au Monument de l’indépendance de Bamako. Selon lui, le dépôt de gerbe de fleur est un témoignage de reconnaissance envers les pères fondateurs de l’indépendance, à savoir le président Modibo Keïta et ses compagnons.  «C’est l’occasion pour moi de demander à ce que cette action patriotique qui est le dépôt de gerbe de fleur soit pérennisée. C’est un sentiment de fierté envers toutes les personnes qui se sont sacrifiées pour l’indépendance du Mali », a déclaré le Colonel Assimi Goïta. Il a souhaité l’union sacrée des Maliens. Enfin, il a demandé aux Maliens de soutenir les forces de défense et de sécurité et les forces partenaires du Mali.

Aguibou Sogodogo

Source: Journal le Républicain-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Après quelques jours d’accalmie dans le nord du mali: Des attaques simultanées, hier à la roquette contre 3 camps des forces internationales, font des dégâts mais pas de victime

L’Insécurité dans le cercle d’Ansongo (région de gao) exacerbée par les affrontements entre le GSIM et l’EIGS

Lutte contre le terrorisme : Le Mali va accueillir des forces spéciales grecques

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct