62e anniversaire de l’Armée malienne : le Président de la Transition a rendu visite aux blessés de guerre

Dans le cadre des festivités du 62e anniversaire de la création de l’Armée nationale, le Président de la Transition, SE le Colonel Assimi GOÏTA, Chef de l’État, a rendu visite aux blessés de guerre, le vendredi 20 janvier 2023, à la Polyclinique des Armées.

Il était accompagné par le ministre de la Défense et des Anciens combattants, du Premier ministre, du ministre de l’Economie et des Finances, de madame le ministre de la Santé et du Développement social ainsi que de sa Conseillère spéciale.

Le 20 janvier, étant la fête des Forces Armées de Défense et de Sécurité, n’est pas célébré par les blessés de guerre. En vue de leur témoigner toute sa considération et sa satisfaction pour les services rendus, le Président de la Transition a jugé important de partager avec ces militaires un repas de fête.

Selon le Colonel Sadio CAMARA, le Président GOÏTA a profité de l’occasion pour souhaiter à ces blessés de guerre les vœux de prompt rétablissement tout en les encourageant à garder le moral haut pour permettre au Mali de finir ce qu’il a commencé, c’est-à-dire rendre la sécurité et la paix au pays.

Après avoir partagé ce repas avec les blessés de guerre, avec lesquels il a échangé des mots avant de prendre avec eux une photo de famille, le Chef suprême des Armées a visité les nouveaux blocs d’urgence de la Policlinique des Armées. Des blocs non encore opérationnels, mais qui entrent dans le cadre du renforcement du plateau technique des hôpitaux de l’Armée malienne.

La visite de ces blocs par le Chef Suprême des Armées visait à faire le constat de ce qui manque pour l’opérationnalisation de ce service, non seulement pour le bien de tous les militaires, mais aussi de tous les Maliens.

Après ces visites, le ministre de la Défense et des Anciens combattants, le Colonel Sadio CAMARA a bien souligné que si à Bamako, les citoyens peuvent travailler librement, c’est parce que d’autres ont donné leur vie, d’autre aussi sont blessés pour que nous puissions jouir de notre santé et pouvoir travaillé.

Présidence de la République du Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Editorial: l’indignation sélective, la dénonciation perfide, et le dessein funeste

Mahamoudou Savadogo : « La Guinée pourrait servir d’ouverture vers la mer pour le Burkina et le Mali »

Multiplication des retraits des troupes de pays contributeurs à la MINUSMA El Ghassim Wane rappelle l’urgence que « Ces personnes doivent être remplacés au plus vite »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct