Affaire des mercenaires ivoiriens détenus à BAMAKO: Le rappel profite aux croyants !

Charles Blé Coudé, arrêté le 17 Janvier 2013 à Accra au Ghana, puis extradé vers la Côte d’Ivoire. Le 4 février de la même année, deux autres pro Gbagbo, à savoir Jean Noel Abehi et Jean-Yves Dibopieu ont été arrêtés à leur tour a Accra. Si tout le monde se rappelle de Charles Blé Coudé, il faut souligner que Jean Noël Abehi était le commandant Jean Noel Abehi était le commandant de l’escadron blindé de la gendarmerie de Côte d’Ivoire, une unité d’élite basée dans la caserne d’Agban dans la commune populaire d’Adjamé, à Abidjan ; tandis que Jean Yves Dibopieu est un ancien secrétaire général de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI).
Déjà le 6 Juin 2012, Moïse Lida Kouassi, ancien ministre de la Défense sous Laurent Gbagbo a été arrêté au Togo et extradé vers la Côte d’Ivoire. Toutes ces personnalités ont été extradées comme des colis à Alassane Dramane OUATTARA de façon express par la route.
Donc, que Bamako demande l’extradition de personnalités Maliennes qui se sont réfugiés à Abidjan et qui sont sous le coup de mandats d’arrêts internationaux ne serait que justice et un rappel à l’opinion nationale et internationale, surtout à la médiation togolaise et au Ghana.
Daba Balla KEITA,
DANABA-Info

Vous allez aimer lire ces articles

Armée de Terre : Le véhicule blindé multirôles léger « Serval » a fait connaissance avec le milieu désertique

Situation sécuritaire : La DIRPA fait le point du mois d’Août

Nouvelle victoire des FAMa : l’armée malienne a détruit une base terroriste

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct