Affaire Wagner : l’Estonie menace de retirer ses soldats au Mali

Après la France, un partenaire stratégique du Mali dans la lutte contre le terrorisme, l’Estonie a menacé de retirer sa centaine de soldats présents dans l’équipe de Barkhane au Mali.

La France et l’Allemagne ne sont pas les seuls pas à s’opposer à la collaboration de l’État malien avec le groupe privé paramilitaire russe, Wagner. L’Estonie, présente au Mali dans le cadre de la mission barkhane s’y oppose également. Elle menace aussi de retirer ses militaires sur le sol malien si l’État décide de pactiser avec Wagner. « Je suis convaincu que si un accord de coopération est conclu avec un groupe Wagner et que l’armée privée Wagner commence à opérer au Mali, le contingent estonien s’en ira ». Tels sont les propos du ministre estonien de la Défense, Kalle Laanet, à la chaine nationale, rapportés par Reuters.

Il faut rappeler que le Mali subit des pressions depuis l’annonce de ces prétendues discussions en cours avec le groupe Wagner. La France, la CEDEAO et d’autres partenaires invitent déjà les autorités transitoires à renoncer à ce projet.

Source: LE PAYS

Vous allez aimer lire ces articles

Sikasso : enlèvement de 5 personnes

Dialogue avec Iyad et Kouffa: le HCIM chargé de conduire la mission

Région de Koutiala : Karangana Ourikila, Tandio et Palasso traumatisés par des groupes terroristes

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct