Amputations de civils à Gao : la MINUSMA condamne et appelle à traduire les auteurs devant la justice

Suite à la mutilation de la main droite d’une personne, le 1er octobre dernier, dans la commune de Bourra (Ansongo), pour avoir  » dérobé du bétail appartenant aux habitants du village Lelehoye-Gourma « , la MINUSMA a condamné cette violation grave des droits de l’homme dans la localité. Elle a informé que la victime est actuellement suivie sur le plan médical par l’hôpital régional de Gao et se trouve dans une situation stable.

 

Le communiqué rappelle que la MINUSMA demeure pleinement engagée dans l’appui à la protection des populations et au renforcement de la lutte contre l’impunité auprès des autorités maliennes.

Source : L’INDEPENDANT

Vous allez aimer lire ces articles

Sikasso : enlèvement de 5 personnes

Région de Mopti : un projet de plus de 373 millions de FCFA en soutien au redéploiement des Forces de Sécurité du Mali et la restauration de l’autorité de l’Etat

Dialogue avec Iyad et Kouffa: le HCIM chargé de conduire la mission

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct