Boulikessi : 2 militaires tchadiens de la force conjointe du G5 Sahel tués par l’explosion d’une mine

Selon des sources dignes de foi, hier jeudi 15 avril, aux alentours de 9 heures, un véhicule du contingent tchadien de la force conjointe du G5 Sahel a heurté un engin explosif improvisé (EEI) non loin du poste militaire de Boulkessi, dans le cercle de Douentza, région de Mopti. Le bilan fait état d’au moins deux militaires tchadiens tués et d’autres blessés. On déplore aussi des dégâts matériels. Rappelons que c’est fin mars dernier que les militaires tchadiens sont arrivés dans cette zone.

 

L’attaque qu’ils ont subie n’a pas encore été revendiquée même si cette zone est très souvent prise pour cible par les éléments du GSIM à travers la Katiba Macina. Toutefois, puisque les lieux de l’attaque font partie intégrante de la zone des trois frontières, il n’est pas exclu que l’EIGS y mène quelques incursions.

M. DIOP

Source: l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Mali: deux civils tués par une mine artisanale, cinq morts en deux jours

Découpage territorial : Une autre bombe sociale ?

Réussite de la transition au Mali. : Le pouvoir au four et au moulin

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct