Bounty : la MINUSMA confirme frappe sur les civils par la force Barkhane

Dans un rapport publié le mardi 30 mars 2021 la MINUSMA affirme que « il y avait bel et bien la célébration d’un mariage sur le lieu de la frappe aérienne menée par l’avion français sur la localité de Bounty dans la région de Mopti le 3 janvier dernier ».

Selon ce rapport d’enquête final de la mission des nations unies au Mali MINUSMA, au moins 22 personnes, dont trois des membres présumés de la katiba serma présents sur le lieu du rassemblement ont été tuées par cette frappe de la force barkhane. Il indique aussi sur ces 22 personnes 19 sont morts sur place dont 16 civils. Et aussi les trois autres civils ont succombé des suites de leurs blessures au cours de leur transferts pour des soins médicaux.

Source: Journal le Pays- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Koro : Le village de Bamba a été pris d’assaut par des terroristes

Sahel, Emmanuel Macron ouvre la porte d’une négociation avec les djihadistes

6 541 militaires fictifs décelés par l’union européenne au sein de l’armée malienne

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct