Commune de Kani Bonzon dans le cercle de Bankass : L’attaque contre les villages de Bagourou et Yabatalou fait, au moins, 5 morts et d’énormes dégâts matériels

Les villages de Bagourou et Yabatalou, tous dans la commune de Kani Bonzon, dans le cercle de Bankass, ont été attaqués hier, mercredi 17 février 2021, par des groupes terroristes. Le bilan provisoire : 5 morts : 2 à Bagourou et 1 à Yabatalou et 2 autres personnes tuées entre les villages ; des quartiers incendiés et plusieurs animaux emportés par les forces du mal. « Les djihadistes sont venus sur plusieurs motos. A leur arrivée, ils ont incendié des quartiers. Des greniers et d’autres biens dont des animaux ont été incendiés. Plusieurs centaines d’animaux ont été emportés », nous confie une source locale.  Ce qui est déplorable, c’est le fait que l’armée bien qu’alertée, ne soit pas intervenue sous prétexte qu’elle n’a pas eu un ordre. « Nous avons informé les militaires qui sont basés à Bankass. Ils n’ont pas intervenu jusqu’à la fin de l’attaque sous prétexte qu’ils n’ont pas eu de l’ordre de leur hiérarchie », nous confie, d’une voix triste, un élu du cercle de Bankass.

Selon un témoin de la scène, ce n’est qu’après le départ des djihadistes qu’un avion a survolé la localité.  « Nous avions vu un hélicoptère survoler les deux villages après que les djihadistes sont partis. Mais on ne sait pas si c’est l’avion de l’armée malienne ou de la Minusma », a regretté notre interlocuteur.

Il faut rappeler que les deux villages : Yabatalou et Bagourou sont situés à moins de 20 kilomètres de la ville de Bankass où il une base de l’armée malienne.

B. Guindo

Source: Journal le Pays- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Frappes au Mali : la France nie toujours avoir tué des civils

La MINUSMA a rendu un dernier hommage aux casques bleus tchadiens tombés à Aguel-hoc

Mali : l’armée reste à Farabougou mais le cessez-le-feu est maintenu pour les populations

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct