Dioncounda défie: Sanogo restera général ad vitam aeternam

Le président Dioncounda Traore en voyage à Ouagadougou pour décorer le président Blaise Compaoré est tourmenté par le début de scandale national et d’indignation internationale de la promotion exceptionnelle accordée à l’auteur du coup d’Etat militaire de mars 2012,Amadou Haya Sanogo.dioncounda traore amadou haya sanogo

En effet ce dernier s’est vu gravir 6 échelons en une journée passant du capitaine au général de corps d’armée avec un galon monté 4 étoiles soit le plus haut grade de la hiérarchie militaire malienne et le troisième dans toute l’histoire du Mali après les présidents Moussa Traore et Amadou Toumani Toure.

Après des dénonciations d’Amnesty international qui qualifie cette promotion de “scandaleuse“, des pétitions signées sur le net pour demander l’abrogation de cette mesure,et certains qui demandent l’extension de la mesure à d’autres officiers sur le front nord du pays,il semble que le président Traore est décidé à ne pas faire machine arrière.

Dioncounda Traore demande à ce qu’on ne se “focalise” pas sur le cas Sanogo car “c’est un militaire malien” comme les autres…. Sauf à quelque point près: Sanogo touche un salaire de 3 000 000 Fcfa soit plus de dix fois le salaire normal d’un officier de son rang et presque 100 fois celui des caporaux qui ne vivent que de 50 000 F cfa par mois et ne bénéficient ni de logement de fonction,ni de voiture de fonction, ni de chauffeur,et surtout plus vital, ni d’eau,d’électricité gratuits et payés par le contribuable malien contrairement à  Sanogo.

Le plus jeune général français de corps d’armée  en 2013 est Jean-Philippe Margueron et il a 56 ans et le notre n’a que 41 ans et pleins d’autres grades à acquérir voir …à sauter.

Source: Rédaction Bamada à Madrid

Vous allez aimer lire ces articles

Soutien des populations africaines au Mali après les sanctions de la CEDEAO et de l’UEMOA; Au Burkina Faso, en Guinée, à Bamako, à Paris, les peuples africains ne décolèrent pas

La France, de héros à zéro au Mali; Une disgrâce en une seule date

Sanctions contre le Mali : Union africaine soutient la CEDEAO et propose une transition de 16 mois

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct