Doro : des missions de reconnaissance effectuées entre Gao et Gossi par Barkhane

Dans son communiqué du 7 mai 2021, l’Opération Barkhane souligne avoir mené des missions de sécurisation et de stabilisation dans la région de Gao. Elle souligne également des opérations menées en prélude à la saison des pluies au nord du Mali.

 

En coopération avec les différentes armées partenaires, les forces armées sahéliennes poursuivent leurs efforts dans la région dite des « trois frontières » en menant des opérations de harcèlement dans le Gourma et le Liptako.

Sécurisation et stabilisation dans la région de Doro 

Du 16 au 30 avril 2021, deux Sous groupements tactiques désert (SGTD) du GTD Bison ont conduit des missions de reconnaissance dans la région de Doro, sur la route nationale 16, entre Gao et Gossi. Un des SGTD a accompagné des prévôts maliens depuis Gao pour leur permettre d’échanger avec les autorités locales.

Le retour des forces de sécurité est essentiel pour envisager une stabilité et un retour des administrations de l’État. Un médecin des Forces armées maliennes (FAMa) de Gao accompagnait également la mission pour proposer ses services à la population locale. L’autre SGTD s’est rendu à In Tahaka dans un camp des FAMa.

Durant quatre jours, les militaires de la Force Barkhane ont opéré avec leurs homologues maliens pour leur transmettre un maximum de savoir-faire dans les domaines tactiques, médicaux, de maintenance, de stationnement et d’infrastructure. Désormais à Doro, les FAMa du camp assurent la sécurité du marché local.

Manœuvre logistique majeure avant la saison des pluies  

Du 16 au 29 avril 2021, le Groupement tactique désert logistique (GTD LOG) Charente a conduit un important convoi pour ravitailler les Plateformes opérationnelles désert (PfOD) de la Force Barkhane dans le nord du Mali avant la saison des pluies. Plus de 130 véhicules ont parcouru plus de 1000 km. Toutes les capacités d’escorte du GTD LOG ont été engagées ainsi que tout l’environnement requis pour assurer la sécurité de cette mission. L’ensemble des composantes génie dédiées à la lutte contre les Engins explosifs improvisés (EEI) a notamment été déployé. Le convoi a également bénéficié des appuis de la composante aérienne et du groupement tactique désert aérocombat (GTDA). Environ 300 militaires ont participé à cette opération, démontrant la capacité de la Force Barkhane à mener des missions d’envergure dans le nord du Mali. Le dernier convoi de ce type avait été mené en novembre 2020.

Source : Opération Barkhane

Notre rédaction a enlevé certaines parties du communiqué. Le titre et le chapô sont de notre rédaction.

SourceSahel tribune

Vous allez aimer lire ces articles

Sécurité : Pas de menace à Dioila

​Sahel-Barkhane : le général Michon prendra service en juillet 2021

Rhissa al-Sahraoui, un proche du leader de l’EIGS, aux mains des forces alliées

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct