FAMa : Remise de nouveaux aéronefs à l’Armée de l’Air par les autorités

La cérémonie officielle de remise des aéronefs militaires s’est déroulée, le jeudi 19 janvier 2023, au Pavillon Présidentiel de l’Aéroport International Président Modibo KEITA. Elle était présidée par le Président de la Transition, le Colonel Assimi GOITA en présence de plusieurs autorités militaires et civiles.
Ces aéronefs composés des avions de chasse de type ‘’Sukhoi-25’’ d’attaque, d’entrainement avancé de pilotes de type ‘’Albatros L-39’’ et d’hélicoptères de manœuvre de type ‘’Mi-8’’ sont de la dernière génération. Ces acquisitions de vecteurs aériens contribueront davantage à la montée en puissance des FAMa.
Parlant des capacités offensives et défensives de ces aéronefs, le Sukhoi-25 est un avion de chasse, d’attaque au sol et de lutte antichars de par sa conception. D’une grande robustesse et d’une grande efficacité, il peut aussi effectuer des missions de bombardement, d’appui feu et de reconnaissance armée. Quant à l’Albatros L-39, un avion d’attaque léger air-air et air-sol conçu pour les missions de surveillance frontalière, d’appui feu, de bombardement et de reconnaissance armée. En ce qui concerne le Mi-8, c’est un hélicoptère de manœuvre tactique qui est destiné à l’appui mouvement des troupes au sol et éventuellement leur appui feu sur le terrain. Il est aussi conçu pour les missions de transport de troupes et de matériels, d’Evasan, de largage, de recherche et de sauvetage.
Le Chef d’Etat-Major de l’Armée de l’Air, le Général de Brigade Aliou Boï DIARRA, à l’entame de ses propos, dira que l’avancée et la qualité d’une Armée forte réside non seulement dans son engagement sur le terrain mais aussi dans ses acquisitions. Le CEM-AA trouve qu’après quelques décennies de combat, notre Armée est devenue mieux équipée et professionnelle ces deux dernières années. Il a salué la cohésion qui règne entre les différentes corporations, car l’Armée de l’Air seule ne peut pas remporter la bataille mais l’engagement collectif et l’état d’esprit de l’ensemble des Forces de Défense et de Sécurité. Avant de se dire fière et honoré d’être à la tête de l’Armée de l’Air, le Général DIARRA a remercié les plus hautes autorités pour leur détermination à faire de notre Armée la plus envieuse de toutes.
Forces Armées Maliennes

Vous allez aimer lire ces articles

Editorial: l’indignation sélective, la dénonciation perfide, et le dessein funeste

Mahamoudou Savadogo : « La Guinée pourrait servir d’ouverture vers la mer pour le Burkina et le Mali »

Multiplication des retraits des troupes de pays contributeurs à la MINUSMA El Ghassim Wane rappelle l’urgence que « Ces personnes doivent être remplacés au plus vite »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct