L’attaque des infrastructures économiques, éducatives, de santé et culturelles par les djihadistes et les rebellions montre à suffisance que ces groupes ne se battent pas pour le développement des zones qu’ils cherchent à envahir ou à occuper. Tout le monde sais que ces infrastructures qui coûtent très chères aux contribuables maliens sont essentielles à la survie des populations de ces zones sauf eux qui ont d’autres desseins. Les groupes armés ne défendent ainsi donc que des intérêts égoïstes et n’ont aucune considération pour le bien-être des populations .

Au contraire leurs premières victimes sont des populations innocentes au nom desquelles par ironie ils prétendent se battre. Il est temps que les jeunes qu’ils enrôlent facilement dans leur combat injuste et lâche se réveillent pour collaborer avec l’armée nationale en vue de mettre fin à nos souffrances , au massacre de nos populations innocentes et à la destruction de notre économie. Quelques soient les les raisons qu’ils avancent la destruction et la misère sont les résultats de leurs actions. Les faits sont là et ils sont têtus.

C’est le devoir de chaque citoyen de largement diffuser ce message à tous les maliens et particulièrement aux jeunes pour le retour rapide de la paix et de sécurité qui sont les seules gages de notre survie. La prise de conscience de tous les maliens de tous les bords de ces réalités est notre arme la plus efficace dans cette lutte contre ces monstres aveugles.

H. Niang