IRRUPTION DES DJIHADISTES A YOROSSO ET KOUTIALA : LES ECOLES FERMEES ET LES ENSEIGNANTS EN FUITE DANS LES VILLAGES DE DIONINA ET SANGUELA

Les djihadistes ne lâchent pas prise, de tout temps depuis leur irruption au Mali, ils se sont montrés hostiles face à l’Etat et tout symbole susceptible de le représenter. De Mondoro à la frontière Burkinabé, à Bandiagara en passant par Djenné, des centaines d’écoles sont fermées à causes des intimidations et de la recrudescence des attaques terroristes. 

 

Pour sa part, plusieurs localités du Sud ont reçu la visite des hommes de Kouffa et de Iyad, notamment dans les villages de Dionina à Yorosso et Sanguela à Koutiala. L’évènement s’est produit tôt le matin du 20 avril 2021, où des assaillants à bord d’une dizaine de motos, Kalach à la main, ont sommé la population et les enseignants de fermer immédiatement les écoles, au risque de leur vie.

Aussitôt, les enseignants ont déguerpi les lieux, engendrant ainsi la fermeture des écoles

Dans la même journée, la police de Koutiala de partance à une mission a été prise pour cible aux alentours du village  de Sona, nous confie une source locale. Le bilan fait état de plusieurs blessés du côté des policiers, a-t-elle précisé. Des sources concordantes ont révélé l’existence de plusieurs poches et cellule dormante des terroristes dans la forêt située à quelques kilomètres du village de Tièrè. Selon elles, les assaillants planifient leur opération dans cette zone avant de les mettre en exécution. Face à ces incidents, les populations des localités concernées ont exprimé leur inquiétude et appelle le gouvernement à prendre des mesures pour la sécurité des personnes et de leurs biens.

Source : Le Soir De Bamako

Vous allez aimer lire ces articles

Accord désormais possible avec des Djihadistes: Macron vire de bord et admet que ses protégés, les dirigeants des Etats du Sahel, puissent négocier avec des chefs islamistes

FARABOUGOU : Le Collectif ‘’vers une communauté de l’espoir Mali’’ interpelle les autorités de la transitons à travers une lettre ouverte

Communiqué de la mission d’évaluation de la CEDEAO sur la transition au Mali

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct