La mission des Casques bleus au Mali se précise davantage

150 Français vont intégrer les 11 500 Casques bleus engagés au Mali.

Patrouille de l'Onuci dans les rues d'Abidjan, le 7 avril 2011. REUTERS/Luc Gnago

Patrouille de l’Onuci dans les rues d’Abidjan, le 7 avril 2011. REUTERS/Luc Gnago

Selon nos informations, sur les 11 500 Casques bleus qui devraient être engagés dans l’opération de maintien de la Paix (OMP) des Nations unies au Mali, 150 seront Français  :  tous des officiers affectés à des fonctions de commandements et d’appuis. Entre 80 et 90 % de l’effectif total seront Africains. Il y aurait aussi des Danois, des Vietnamiens et des Cambodgiens.

Dans l’esprit de ceux qui préparent cette mission – dont le mandat devrait être voté dans la dernière semaine du mois d’avril au siège de l’ONU – il s’agit de transformer progressivement la Misma (l’opération de la Communauté des États d’Afrique de l’Ouest à laquelle s’est joint le Tchad), en opération onusienne : c’est pourquoi les 6 000 hommes constituants le corps de la Misma seront versés dans le contingent onusien.

MAINTENIR LA SÉCURITÉ EN VILLE

La mission onusienne sera claire : maintenir la sécurité dans les grandes villes et non lutter contre le terrorisme au Mali. Elle ne sera pas engagée dans des missions d’intervention mais de stabilisation. Son modèle ? La Finul au Liban.

Les interventions seront réservées à une force qui ne sera pas incluse dans l’OMP mais qui lui sera associée, comme en Côte d’Ivoire où l’ONU est appuyée par les Français de l’opération Licorne. Il est fort probable que cette force soit composée de Français : ce serait la future mission des 1 000 militaires Français de l’opération Serval appelés à rester au Mali après cet été. C’est dans la ville de Gao (nord-est du pays) que pourrait se déployer cette future force d’intervention française.

DÉBUT EN JUILLET

L’opération de l’ONU est programmée pour le début du mois de juillet, soit juste avant le premier tour de l’élection présidentielle espéré le 7 juillet par les diplomates (le deuxième tour étant programmé le 21 juillet). Et chacun s’attend déjà et se prépare à ce que la mission onusienne au Mali dure des années..

LAURENT LARCHER

la-croix.com

Vous allez aimer lire ces articles

Défense et Sécurité : Un important lot de matériels roulants et d’équipements militaires remis aux FAMa

Frappes aériennes des FAMa au mois de novembre: une centaine de terroristes tués et une dizaine de sanctuaires détruits

Montée en puissance des FAMa : Une centaine de terroristes neutralisés en novembre

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct