Le camp de Tessalit, désormais aux mains des soldats maliens

Sous le nom de code « opération Arcole », les Forces françaises ont libéré la base de Tessalit, la laissant, désormais, aux mains de la seule armée malienne. Il a fallu six rotations quotidiennes pour évacuer la base de Tessalit vers celle de Gao. Il s’agit, notamment, du matériel, des véhicules ainsi que les 90 derniers soldats français.

 

De leur côté, les Famas prenaient possession des baraquements qu’avaient laissé les militaires français, au nombre de 400. Ils sont remplacés à ce poste, par 200 militaires maliens. Lesquels ont suivi, récemment, un entrainement intensif pour ce faire.
Les forces armées maliennes, devenues, désormais, propriétaires de ce camp, pourraient, au besoin, disposer du soutien de leurs homologues français.
« Désengager une base, la laisser à nos partenaires maliens et non pas à une relève française, c’est un sacré challenge… une séquence intense avec des moments forts que nous garderons tous en mémoire », dit l’officier français, qui commandait cette base.

Oumar Babi

Source : Canard Déchainé

Vous allez aimer lire ces articles

La Côte d’Ivoire annonce le retrait progressif de ses troupes du Mali

Le Royaume-Uni annonce le retrait de ses troupes engagées dans la mission des Nations unies au Mali

Région de Mopti : Les FAMa récupèrent un important lot de troupeaux des mains des GAT

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct