Le Ministre Sadio Camara à la cérémonie du 20 janvier : « Notre seul objectif est d’assurer la sécurité de nos populations et de leurs biens »

La Place d’armes du 34ème Régiment du Génie Militaire de Bamako, a servi de cadre le vendredi 20 janvier 2023, pour la cérémonie de commémoration du 62ème anniversaire de la création de l’armée malienne. Cette cérémonie symbolique présidée par le Président de la Transition, le Colonel Assimi Goita a enregistré la présence entre autres, des Présidents des institutions de la République, des membres du Gouvernement, des représentants du corps diplomatique, des Directeurs des services des Armées, des corps paramilitaires, des chefs traditionnels et de nombreuses personnalités.

La fête de notre armée nationale de l’année 2023 intervient à un moment crucial de la vie de la nation, marquée par un régime de transition et de la propagation de nouvelles menaces terroristes. Face auxquelles menaces, les Forces armées et de sécurité sont    en train de monter en puissance sur tous les plans : acquisitions des équipements militaires adéquats, maillage réussi du territoire et des offensives menées contre des bases terroristes à travers tout le pays. Tout cela grâce à des ressources humaines bien entrainées sur les enjeux de l’heure, redéployées dans des bases autrefois abandonnées. Une montée en puissance qui a permis la  réduction considérable des attaques contre des populations civiles et des bases des Forces Armées Maliennes (FAMa). De manière générale, cette célébration du 62ème anniversaire de l’Armée malienne intervient à un moment où notre pays après avoir diversifié son partenariat sur tous les plans, notamment militaire, célèbre sa souveraineté retrouvée (chaque 14 janvier de l’an).

Cette année au compte de ces festivités du 20 janvier, l’accent a été mis sur la cohésion, la récompense du mérite et la confiance en soi. Pour symboliser ces vertus, une cérémonie de prise d’armes fut organisée au niveau de la Place d’armes du 34ème  Régiment du Génie Militaire de Bamako. Cela avec comme temps forts : la pose de gerbe de fleurs, la revue des troupes, des remises de distinction et des chèques ainsi qu’un défilé militaire.

La capacité opérationnelle de nos FAMa a atteint un niveau admiratif !

A l’entame de cette cérémonie, dans son discours, le ministre de la Défense et des anciens Combattants, le Colonel Sadio Camara a tenu à remercier le président de la Transition pour son leadership et aussi le peuple pour le soutien constant à son armée. A cet effet, il a rassuré le peuple malien que son armée s’acquittera avec déterminations de ses responsabilités pour faire du Mali un havre de paix. Parlant du leadership du président de la Transition, le ministre Camara a souligné que ce leadership  a permis de rassurer ceux qui continuent nuit et jour dans les collines, les marécages, à opérer dans des conditions difficiles pour aider les populations qui vivent dans les zones sous tensions à retrouver la quiétude.  Aux dires du ministre Camara, la capacité opérationnelle de nos FAMa a atteint un niveau admiratif conformément à la vision et à l’ambition du président de la Transition pour nos Forces de Défense et de Sécurité. Et de poursuivre que pour une nation, l’accession à la souveraineté ne se limite pas à une date, à un discours, ni à l’érection d’un monument. C’est, dit-il, un long processus dont le but final est de permettre à l’Etat d’assurer, en autonomie, les besoins essentiels de l’ensemble de ses citoyens. Pour lui, nos Forces de Défense et de Sécurité sont fières aujourd’hui d’avoir des outils de défense de bonne qualité. Il a aussi souligné les efforts consentis par le gouvernement dans l’acquisition d’équipements, de matériels roulants, ariens et de renseignement, tous acquis sur fonds propres. « Notre seul objectif est d’assurer la sécurité de nos populations et de leurs biens. L’armée est au service exclusif de ce peuple dont elle bénéfice le soutien », a-t-il dit. Et de rendre hommage à ceux et celles qui ont consacré leurs vies au service de notre pays et à la défense de nos libertés et de saluer la mémoire des victimes civiles et militaires tombées sur le champ d’honneur. « Nous rassurons les familles des victimes que leur sacrifice ne sera pas vain », a-t-il indiqué.

Au cours de cette cérémonie, un acte historique a été posé. Ce, à la joie et satisfaction des Maliens. Il s’agit de la remise d’un chèque géant d’une valeur de 6 milliards 500 millions à l’Armée malienne pour les veuves des militaires décédés en service commandé. Également des chèques individuels ont été remis à certaines familles des militaires tombés sur champ d’honneur. Auparavant ce sont des dizaines d’autres vaillants soldats qui ont reçu des distinctions, soit à titre posthume ou de leur vivant.

Un défilé militaire auréolé par une parade aérienne des avions de l’armée de l’air !

Après cette série de remises de chèques et de médailles, le temps fort de cette cérémonie de célébration de la fête des armées fut le défilé militaire.

Un défilé militaire tenu sous les musiques de la fanfare nationale. Au cours duquel, les spectateurs ont été servis par le passage respectif des compagnies de toutes les composantes de l’armée malienne et des corps paramilitaires (à l’exception des troupes motorisées). Débuté par le passage des élèves du Prytanée militaire, ce défilé fut clôturé par les éléments du Bataillon des sports des Fama. Ce, avec comme bonus la parade de nouveaux avions de chasse et hélicoptères de transport de troupes. Une parade qui a bien émerveillé le public et redonner confiance sur les capacités réelles de nos Fama à bouter hors de nos frontières les menaces terroristes, sous cette transition.

A la fin du défilé, le président de la Transition et Chef suprême des Armées, le Colonel Assimi Goita, dans sa traditionnelle adresse à la presse a rendu un vibrant hommage au père de notre indépendance, le président Modibo Keita, sous le leadership duquel notre armée a vu le jour. Il a rappelé qu’aujourd’hui le souci principal du peuple malien est la restauration de la sécurité sur l’ensemble du territoire national. Et d’indiquer que la lutte contre le terrorisme étant un combat multiforme et de longue haleine, leur souci primordial a toujours été de disposer d’un outil de défense à hauteur de la menace. Le Chef de l’Etat n’a pas manqué d’adresser ses remerciements au peuple malien pour tous les sacrifices consentis et la résilience dont il a fait preuve. Et de saluer l’engagement de nos Forces de défense et de Sécurité sur les théâtres d’opération. Il a saisi l’occasion pour se recueillir devant la mémoire de tous les braves soldats tombés sur les théâtres d’opération pour la défense de la patrie.

Adama Tounkara

Le Sursaut

Vous allez aimer lire ces articles

Editorial: l’indignation sélective, la dénonciation perfide, et le dessein funeste

Mahamoudou Savadogo : « La Guinée pourrait servir d’ouverture vers la mer pour le Burkina et le Mali »

Multiplication des retraits des troupes de pays contributeurs à la MINUSMA El Ghassim Wane rappelle l’urgence que « Ces personnes doivent être remplacés au plus vite »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct