Le Sénat rend hommage au soldat français tué au Mali

Sénateurs et membres du gouvernement ont observé mercredi 26 janvier un moment de recueillement dans l’hémicycle du Palais du Luxembourg, en hommage au soldat français tué lors d’une attaque au mortier samedi contre le camp de Gao, dans le nord du Mali.

«C’est avec beaucoup d’émotion que nous avons appris la mort samedi dernier du brigadier Alexandre Martin» du 54e régiment d’artillerie de Hyères, a déclaré le président du Sénat Gérard Larcher (LR), à l’ouverture de la séance de questions d’actualité au gouvernement. «Au nom du Sénat tout entier, je veux saluer le courage de ce soldat mort pour la France, en luttant contre le terrorisme jihadiste au Sahel, et exprimer notre solidarité envers les blessés», a-t-il poursuivi.

Membres du gouvernement et sénateurs ont ensuite observé une minute de silence en «hommage à Alexandre Martin qui a servi la France avec honneur et dévouement». L’Assemblée nationale avait déjà observé mardi une minute de silence pour le jeune soldat de 24 ans, 53e militaire tué au combat au Sahel depuis 2013 et premier en 2022.

Neuf autres soldats français ont été légèrement blessés lors de cette attaque, intervenue alors que les relations exécrables entre la junte au pouvoir à Bamako et Paris posent la question du maintien d’une présence française et européenne au Mali. Un dernier hommage public sera rendu au brigadier Alexandre Martin, mercredi après-midi à Paris, sur le Pont Alexandre III, au passage du convoi funéraire vers l’hôtel des Invalides.

 

 

Source: Le Figaro

Vous allez aimer lire ces articles

L’ONU dit regretter le départ du Mali du G5 Sahel

Putsch avorté au Mali : Le Conseil militaire rassure

MOURRAH: 3 familles restent sur 4000 habitants

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct