Mali-France : la Force Barkhane annonce le début de son retrait de Kidal

Dans une note écrite, rendue publique le 12 octobre, l’état-major français annonce qu’ « un convoi logistique de la force Barkhane a quitté Kidal ce matin », marquant ainsi le début du retrait de la force française de cette région du nord du Mali.

« Dans le cadre de l’adaptation du dispositif militaire français dans la bande sahélo-saharienne, décidée en juillet 2021 par le Président de la République, l’emprise française de Kidal à la MINUSMA a débuté, en étroite coordination avec les forces armées maliennes. », a annoncé la Barkhane. « L’emprise se situe au sein du camp de la MINUSMA à Kidal, ville où les forces armées maliennes disposent, dans un autre camp qui a été rénové par la MINUSMA, d’un bataillon d’infanterie motorisée (le 72e RIM) issu de l’armée reconstituée. », précise la note. « Pour mémoire, 1300 militaires de la MINUSMA et plus de 400 soldats maliens sont aujourd’hui déployés à Kidal où ils assurent des missions de protection et de sécurisation. », rappelle la note.  Avant d’informer qu’ « Un convoi logistique a quitté Kidal ce matin [12 octobre] ».

Tension diplomatique

Toutefois, on informe qu’un « détachement de la Force Barkhane, reste sur place. » « Il est notamment chargé de conduire les dernières formalités administratives et logistiques avant le transfert définitif de l’emprise dans les prochaines semaines. Il sera en mesure de faciliter des missions de réassurance et d’appui au profit des partenaires, et travaillera donc en étroite coordination avec la MINUSMA et les FAMa. », ajoute la note, qui indique que « Cette première étape dans l’adaptation du dispositif militaire français dans la BSS se déroule dans de très bonnes conditions de dialogue et de coordination avec nos partenaires de la MINUSMA et des FAMa. »

Pour rappel, ce retrait intervient dans un contexte de tension diplomatique entre le Mali et la France, mais aussi après quelques jours du Sommet Afrique-France tenu à Montpellier.

La rédaction

Source: Sahel Tribune

Vous allez aimer lire ces articles

Centre du Mali : plus 3000 personnes fuient les menaces terroristes

REFUS DE METTRE FIN A LA COOPERATION MILITAIRE AVEC LA France : La fausse route des autorités de la Transition !

ODIEUSE DESCENTE MUSCLEE DE BARKHANE SUR TABANKORT : Des magasins pillés et saccagés, des armes emportées… !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct