Mali : géminé jeu au MNLA ?

mnla kidal fuite azawad

Une branche du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) aurait rencontré des membres d’Aqmi. L’objet de cette rencontre ? D’éventuelles négociations pour offrir une couverture aux activités des islamistes radicaux.

D’après des sources proches du MNLA, une importante délégation autonomiste a rencontré des membres d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) le 3 septembre dans la localité malienne d’Infara, à 30 km de la frontière algérienne. Il s’agissait de poser les bases d’éventuelles négociations concernant la gestion du Nord-Mali. Aqmi envisagerait de laisser le MNLA prendre en charge l’essentiel des trafics (cigarettes, armes et logistique de ravitaillement, notamment), à condition de pouvoir se servir du mouvement autonomiste comme d’une “couverture” lui permettant de se fondre parmi les populations et d’utiliser ses camps d’entraînement. Interlocuteur de circonstance de la France, le MNLA est divisé entre une branche radicale, qui n’hésite pas à discuter avec Aqmi, et une branche plus “présentable”, qui ne goûte guère ce rapprochement. Et encore moins d’être ainsi utilisée pour ce qui ressemble à un véritable double jeu.

Source: Jeune Afrique

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : La CEDEAO intervient pour la libérer des militaires ivoiriens à Bamako

Burkina Faso : Le capitaine Ibrahima Traoré, nouvel homme fort du pays

Le Capitaine Ibrahim Traoré est le nouveau Président du MPSR. Le Président du Faso, qui sera un civil ou un militaire, sera désigné ultérieurement.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct