Mali: le M5 dénonce le silence des autorités de transition sur les cas de bavures» des forces françaises

Au Mali, le Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) a encore une fois laissé transparaître sa colère contre le gouvernement de transition. Le mouvement dénonce l’amateurisme grandissant dans le pays et le silence des autorités face au rapport de l’ONU sur les frappes françaises à Bounty.

« Les autorités de la Transition font preuve d’un amateurisme politico-diplomatique criard, ainsi qu’en témoigne leur silence assourdissant sur les cas de bavures meurtrières avérées ayant coûté la vie à au moins trente-trois civils à Bounty, tel que ressorti dans les premiers témoignages puis dans un rapport officiel des Nations-Unies, et sur certaines autres immixtions inacceptables dans les affaires inter-maliennes ou intérieures maliennes », a indiqué le M5 dans un communiqué vendredi.

L’enquête accablante de l’ONU publiée le mois dernier, sa première sur une action militaire française, indique que la frappe aérienne a ciblé le village de Bounti le 3 janvier, tuant 19 invités au mariage et trois militants. Le rapport de l’ONU, basé sur plus de 400 entretiens et témoignages, accuse la France de nombreux manquements, dont l’obligation de tout faire pratiquement pour vérifier que les cibles sont bien des objectifs militaires.

Depuis la publication du rapport, la France l’a rejeté à plusieurs reprises comme non crédible, affirmant que 30 personnes étaient mortes dans la frappe aérienne au Mali et que les cibles étaient toutes des djihadistes. Le rapport de l’ONU a pu s’appuyer sur les témoignages de sympathisants terroristes, a-t-il déclaré, et n’a fourni aucune preuve tangible.

beninwebtv.com

Vous allez aimer lire ces articles

Accord désormais possible avec des Djihadistes: Macron vire de bord et admet que ses protégés, les dirigeants des Etats du Sahel, puissent négocier avec des chefs islamistes

FARABOUGOU : Le Collectif ‘’vers une communauté de l’espoir Mali’’ interpelle les autorités de la transitons à travers une lettre ouverte

Communiqué de la mission d’évaluation de la CEDEAO sur la transition au Mali

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct