Mali : l’opération Barkhane prend fin; au grand regret de la population

RTL a suivi des militaires français de l’opération Barkhane dans les rues de Tombouctou, où les habitants saluent les soldats présents sur place. Certains s’inquiètent même de leur départ imminent.

 

C’est dans un quartier commerçant à l’ouest de Tombouctou que le lieutenant Guillaume et ses hommes patrouillent en cette fin novembre. Les boutiques ouvrent peu à peu autour de la mosquée, et les habitants saluent les soldats français. “On est plutôt très bien accueilli, confirme le militaire. La population est généralement vraiment très accueillante, souriante. On échange régulièrement avec eux.”

L’objectif de ces patrouilles : montrer la présence de la force Barkhane et intervenir en cas d’incidents, qui se font cependant de plus en plus rare. Aujourd’hui, la ville de Tombouctou est globalement sécurisée. Issa, un habitant, s’inquiète cependant du départ des Français. “Je suis un guide touristique, explique-t-il en interpellant un soldat français. Il n’y a pas de touristes avec les problèmes, à cause des bandits armés. On veut que l’armée française reste, mais on a pas le choix, nous ne sommes que des citoyens.”

 “Je pense qu’ils ont un pincement au cœur de voir les Français partir, juge le lieutenant. On s’apprécie mutuellement“. Alors qu’il salut au revoir avec un “à bientôt”, le guide malien lui répond “incha’Allah (si dieu le veut, ndlr), on est ensemble”.

D’ici un mois, ces patrouilles françaises prendront fin, remplacée par celle des forces maliennes.

Source : RTL

Vous allez aimer lire ces articles

«Le piège malien»

Sanctions, manifestations, sentiment anti-Français : la délicate situation des expatriés au Mali

Un soldat français tué à Gao lors d’une attaque contre le camp de Barkhane

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct